Basecamp : 12 alternatives de premier choix

Publié le 11/02/2019 par Sonia Mokrani

Il y a 20 ans, l’éditeur de logiciels qui s’appelait alors 37Signals créait Basecamp, son logiciel de gestion de projets vedette.

Conçu à l’origine comme un simple outil permettant aux travailleurs indépendants de gérer notamment leurs projets de conception de site web, Basecamp est devenu l’une des solutions de gestion de projets les plus appréciées sur le marché. Avec plus de 285 000 clients, 15 millions d’utilisateurs et des centaines de milliers de projets bouclés, on ne peut pas nier que Basecamp a remporté un franc succès.

12 meilleures alternatives basecamp

À son lancement, la simplicité et l’approche collaborative de l’outil contrastaient fortement avec la méthode en cascade et la complexité de Microsoft Project. Depuis, la devise de Basecamp n’a pas changé et l’éditeur a réussi à éviter de surcharger son logiciel de fonctionnalités pour garantir une expérience utilisateur simple et conviviale.

Cependant, l’accent mis sur la simplicité ne plaît pas à tout le monde. Certains se plaignent notamment du manque de fonctionnalités de base comme le suivi des heures intégré ou l’affichage en listes de tâches.

De plus, des centaines de nouveaux logiciels de gestion de projets ont été lancés depuis les débuts de Basecamp, dont plusieurs offrent une convivialité comparable pour un prix équivalent (voire inférieur).

Les meilleures alternatives à Basecamp

Les 12 logiciels de gestion de projets repris dans cet article partagent deux caractéristiques :

  1. Un prix inférieur à celui de Basecamp (maximum 99 $/mois soit environ 87,50 € pour un nombre illimité de projets et d’utilisateurs).
  2. Une attention particulière à la simplicité, la convivialité et la transparence

Ces 12 logiciels de gestion de projets (présentés par ordre alphabétique) valent vraiment le détour si vous envisagez actuellement de souscrire à Basecamp ou si vous avez déjà utilisé le logiciel mais cherchez un outil comparable. Toutes les solutions de cette liste sont accessibles en ligne et constituent de véritables alternatives à Basecamp, dont certaines proposant des versions gratuites très intéressantes.

1. ActiveCollab

activecollab

Accessible en ligne ou en local, ActiveCollab a convaincu plus de 10 000 clients depuis 2007, dont certains poids lourds comme Apple, l’université d’Harvard ou encore Adobe. Le logiciel présente une UI élégante et moderne, s’intègre à Xero pour le suivi des heures et offre une option de facturation.

La version SaaS d’ActiveCollab est disponible à partir de 7 $ (environ 6,20 €) par mois par utilisateur. Elle comprend plusieurs caractéristiques telles que la prise en charge d’un nombre illimité de projets ou une durée d’enregistrement illimitée.

2. Asana

asana

Avec plus de 40 000 clients dont Dropbox, Tesla et Uber, Asana promet un travail collaboratif fluide sans e-mails. L’intégration Google Drive, la possibilité de transférer un e-mail à Asana et de le convertir automatiquement en tâche, ainsi que la liste complète de raccourcis claviers font d’Asana une option de premier choix en matière de convivialité et de fonctionnalités.

Le logiciel est gratuit jusqu’à 15 utilisateurs. Son prix dépend ensuite du nombre d’utilisateurs. La version premium coûte 9,25 € par utilisateur par mois, mais les petites équipes peuvent bénéficier d’une réduction. Toutes les options tarifaires incluent un nombre illimité de projets et de tâches, mais les versions premium comprennent les projets privés, un nombre illimité de tableaux de bord, des fonctionnalités avancées de reporting et un support client prioritaire.

3. Atlassian JIRA

jira

JIRA est un logiciel d’Atlassian qui compte plus de 35 000 clients et près de 46 millions d’utilisateurs. C’est une excellente alternative à Basecamp pour les équipes techniques. La NASA, Twitter et Pandora l’utilisent déjà. JIRA inclut une intégration à Google Apps, la gestion et le suivi des heures, ainsi qu’une interface HTML5 adaptée au mobile pour les équipes en déplacement.

Le logiciel coûte 10 $ par mois (environ 8,85 €) jusqu’à 10 utilisateurs ; plus l’équipe est grande, plus le prix par utilisateur baisse. De plus, comme ActiveCollab, JIRA est disponible en auto-hébergement. Vous devrez débourser une seule fois 10 $ (environ 8,85 €) par utilisateur jusqu’à 10 utilisateurs et
2 500 $ (environ 2 210 €) pour 25 utilisateurs. Les plus grandes entreprises ont accès à des tarifs sur-mesure. Petit plus : Atlassian vous permet d’utiliser le logiciel gratuitement pour gérer des projets open source. Une alternative gratuite à Basecamp très intéressante !

4. Freedcamp

freedcamp

Vendu comme “l’alternative la plus proche de Basecamp”, Freedcamp, un logiciel d’Enavu, peut se vanter de compter Google, PayPal et Airbnb parmi ses 140 000 clients. Son interface simple, comparable à celle de Basecamp, ainsi que ses outils de communication en groupe (une sorte de mur de conversation), ses alertes navigateur et ses intégrations avec les réseaux sociaux en font une solution robuste de gestion de projets. Nous lui avons même attribué la deuxième place des logiciels de gestion de projets gratuits et open source disponibles.

Si Basecamp n’est pas gratuit, Freedcamp, lui, l’est pour un nombre illimité d’utilisateurs, de projets et de tâches.

5. Mavenlink

mavenlink

Près de 50 000 organisations dont BuzzFeed et la célèbre équipe américaine de basket des Spurs de San Antonio ont adopté Mavenlink, le “logiciel de gestion de croissance”. Ses atouts majeurs sont l’intégration avec QuickBooks et Google Apps, ainsi que l’optimisation pour mobile et la fonctionnalité de suivi des heures.

Mavenlink coûte 19 $ par mois (environ 16,80 €) jusqu’à 5 utilisateurs. Pour la gestion des aspects financiers des projets ou la personnalisation et l’automatisation de certains services, vous devrez débourser au minimum 39 $ par utilisateur par mois (environ 34,50€).

6. Podio

podio

Utilisé par des clients comme Volvo, la NFL ou encore Sony, Podio présente une appli marketplace robuste et des intégrations à Zendesk, Evernote et Freshbooks. Le logiciel inclut également des espaces de travail privés et publics, une messagerie instantanée et un système de chat vidéo.

Le logiciel coûte au minimum 9 $ (environ 7,95 €) par utilisateur par mois. Les grandes équipes peuvent bénéficier de réductions.

7. ProWorkflow

ProWorkFlow

Si vous aimez la convivialité de Basecamp, vous devriez apprécier ProWorkflow. Dans cet outil, simplicité ne rime pas avec manque de fonctionnalités. Le logiciel offre le suivi du temps et la gestion financière ainsi qu’un tas d’autres fonctionnalités de gestion de projets : échéanciers, tâches et sous-tâches, rapports sur les ressources, etc.

La version professionnelle de ProWorkflow est accessible dès 20 $ par utilisateur par mois (environ 17,70 €). Elle inclut 25 Go d’espace de stockage, le cryptage SSL, l’accès client, la facturation et le paramétrage des permissions. À partir de 30 $ par utilisateur par mois (soit environ 26,50 €), vous pourrez accéder à 50 Go d’espace de stockage, à des modèles de projets et à des options de personnalisation.

8. Teamwork Projects

teamwork

Teamwork Projects est une solution de gestion de projets très complète. Vous pouvez comparer ses fonctionnalités à celles de Basecamp sur son site web. Parmi les fonctionnalités favorites de ses utilisateurs, on trouve un moteur de recherche sophistiqué, une intégration avec Freshbooks pour le suivi des heures et des applis pour iPhone et appareils Android régulièrement mises à jour. Parmi ses 255 000 clients, on compte Spotify, eBay et Forbes. La version Pro de Teamwork revient à 9 $ par utilisateur par mois jusqu’à 50 utilisateurs, 300 projets et 100 Go d’espace de stockage. Les prix augmentent ensuite selon la taille des projets et les fonctionnalités disponibles.

9. Wimi

wimi

Vous cherchez un logiciel de gestion de projets entièrement consacré au développement des PME ? Vous devriez apprécier Wimi, une appli tout-en-un de gestion de projets avec des espaces de travail unifiés, des options étendues de paramétrage des autorisations utilisateurs et des fonctionnalités détaillées de suivi des tâches et de reporting.

Cerise sur le gâteau : Wimi n’est pas très cher. Il vous donne gratuitement accès à 8 projets, 10 Go d’espace de stockage et maximum 3 invités. Pour partager plus de fichiers et intégrer plus d’utilisateurs, vous devrez débourser 9 € par utilisateur par mois. Et la version grandes entreprises ne vous coûtera jamais plus de 18 € par utilisateur par mois ! Elle inclut des intégrations complètes, un nombre illimité de projets et d’invités et un programme de “customer success” associé avec une API privée et à un service client dédié.

10. Worksection

worksection

Worksection est clairement opposé à la centralisation forcée de tous les besoins de gestion de projet dans un tableau de bord. Pour l’éditeur, les informations et les fonctionnalités sont trop nombreuses pour tenir en une seule page.

Grâce à la séparation en différentes “sections” (gestion du projet, gestion documentaire, planification, etc.), chaque activité est associée à son propre espace, ce qui encourage les utilisateurs à se concentrer sur les tâches qu’ils ont sous les yeux. Hyundai et Burda font partie des 12 000 équipes qui ont déjà adopté cette solution.

Les fonctionnalités offertes par Worksection dépendent de l’option tarifaire que vous choisissez. La version gratuite inclut 2 projets actifs, 5 utilisateurs et très peu d’espace de stockage (100 Mo). Pour 49 $ par mois (environ 43,33 €), vous aurez accès à 20 projets actifs, 20 Go de stockage et un calendrier, ainsi que des diagrammes de Gantt, le suivi des heures, un minuteur, des fonctionnalités de comptabilité et le stockage en FTP. La version Premium lève la limite du nombre de projets actifs, inclut 500 Go d’espace de stockage, toutes les fonctionnalités déjà évoquées et le cryptage SSL, ainsi qu’un compte sur le domaine de votre entreprise.

11. Wrike

wrike

Parmi les 4 000 clients de Wrike, on retrouve PayPal et Capgemini. La collaboration en ligne via les intégrations Google Drive, Dropbox et Box ainsi que les applications mobiles gratuites et le suivi des heures détaillé ne sont que quelques-unes des fonctionnalités impressionnantes de cet outil de gestion de projets.

La version gratuite est limitée à 5 utilisateurs et 2 Go de stockage. La première version payante, Professionnel, coûte 9,80 $ (environ 8,66 €) par utilisateur par mois et comprend 5 Go de stockage. Elle est limitée à 15 utilisateurs.

12. Zoho Projects

zohoprojects

Zoho Projects est l’une des options de cette liste qui comptent le moins d’utilisateurs. C’est pourtant une solide alternative à Basecamp qui a notamment convaincu Techcrunch, PC World et le New York Times. Parmi ses fonctionnalités intéressantes, on peut signaler les intégrations à Google Apps, Dropbox et Github, ainsi que les applis mobiles et le suivi des heures.

Zoho Projects est gratuit pour 2 projets et 10 Mo de stockage. Pour le suivi des heures, il faut passer à une version payante à partir de 20 $ par mois (environ 17,68 €) pour 10 projets et 5 Go de stockage. Au tarif Premium, qui revient à 85 $ par mois (environ 75,15 €), le nombre de projets est illimité et vous bénéficiez de 100 Go de stockage.

D’autres alternatives à Basecamp ?

Les 12 alternatives présentées dans cet article nous semblent les plus proches de Basecamp, mais il existe de nombreuses autres solutions qui pourraient mieux répondre à vos besoins dont Copper Project, Huddle, Smartsheet ou encore Project Manager, des logiciels reconnus et adoptés par de nombreux utilisateurs.

Vous connaissez d’autres alternatives à Basecamp ? Partagez-les en commentaire !

Vous avez besoin d’un logiciel de gestion de projets ? Consultez la liste des meilleures solutions de gestion de projets établie par Capterra.