Comment faire un plan marketing : votre budget 2019

Publié le 14/11/2018 par Andrew Friedenthal et Sonia Mokrani

exemple budget marketing

Si vous êtes en train de créer le plan marketing 2019 de votre PME, n’oubliez pas un élément crucial : le budget. Si vous n’avez pas les moyens de financer les campagnes promotionnelles que vous planifiez, vous n’avez pas la moindre chance d’atteindre vos objectifs. Il vous faut donc prévoir le budget nécessaire dès à présent.

La ventilation des dépenses futures est tout aussi essentielle, car elle vous permettra de justifier vos prévisions devant vos supérieurs et les autres personnes impliquées dans le fonctionnement de votre entreprise.

Mais comment faire le plan marketing de l’année à venir ? Vous devez avoir une vision claire et réaliste des points budgétaires incontournables : personnel, besoins technologiques et logiciels, coûts des campagnes et frais imprévus.

Notre exemple de budget marketing (fourni à la fin de l’article) vous aidera à y parvenir, mais avant de le télécharger et de commencer à le remplir, nous allons faire le point ensemble sur les différents éléments que vous allez devoir considérer.

Que vous soyez en train de créer le premier budget marketing de votre vie ou le trentième, mieux vaut vous assurer que vous avez toutes les clés en main pour bien estimer les dépenses qui s’annoncent.

Les grandes lignes d’un budget marketing

1. Frais fixes

Les frais fixes de votre budget marketing correspondent à toutes les dépenses allouées à des postes concrets : salaires, licences et autres.

Salaires des employés du département marketing

Le salaire global de votre équipe constituera probablement votre plus grande dépense. C’est donc le point budgétaire à fixer en priorité. Si vous comptez agrandir votre équipe et engager plus de personnel au cours de l’année, n’oubliez pas de prévoir les moyens nécessaires.

Licences logicielles et frais technologiques associés

La technologie constitue le socle d’un marketing réussi. Vous utilisez donc déjà probablement un outil de marketing automation, ou sinon, vous comptez sans doute vous équiper. Estimez le coût de la licence du logiciel pour l’ensemble de votre équipe, ainsi que les frais associés au renouvellement ou à l’entretien de votre parc informatique. Si vous prévoyez de vous doter d’autres solutions spécifiques (logiciel d’analytique marketing, d’email marketing ou de social media marketing, par exemple),  n’oubliez pas de prendre en compte les frais liés à l’acquisition des licences correspondantes (ainsi que d’éventuels coûts de démarrage ou d’installation).

Autres frais fixes

Enfin, veillez à envisager tous les frais réels à couvrir pendant l’année : service de rédacteurs de contenu indépendants, participation de votre équipe à des salons et des conférences, etc.

2. Frais de campagnes multifacettes

Si votre plan marketing 2019 est axé sur le growth hacking (si ce n’est pas le cas, envisagez de changer votre fusil d’épaule), n’oubliez pas que vos campagnes devront être multicanales si vous voulez atteindre vos clients à tous les stades de l’entonnoir de conversion.

Plutôt que d’évaluer votre budget canal par canal, considérez le nombre de campagnes que vous comptez lancer et dites-vous que la plupart d’entre elles impliqueront ce qui suit :

  • Annonces pay-per-click (PPC) sur des moteurs de recherche comme Google ou Bing
  • Promotion sur les réseaux sociaux (notamment les annonces sponsorisées)
  • Publicité traditionnelle (journaux, radio ou télévision)
  • Référencement web (SEO)
  • Enquête pour évaluer leur succès

Multipliez le budget alloué à chaque campagne sur l’ensemble des plateformes par le nombre de campagnes prévues pour estimer le coût global de vos actions marketing de l’année prochaine.

3. Dépenses imprévues

Même le budget le mieux ficelé au monde ne peut pas inclure l’ensemble des besoins d’un département marketing pour l’année entière. Vous ferez inévitablement face à des frais imprévus :

  • Recrutement de nouveaux collaborateurs pour remplacer d’anciens employés
  • Achat de nouvelles solutions logicielles / technologiques pour renouveler vos outils
  • Augmentation des tarifs de la promotion sur un canal ou un autre
  • Frais liés à la participation à des salons ou des conférences dont l’intérêt apparaît en cours d’année

Rien n’est plus difficile que de prévoir des dépenses… imprévisibles. Mais rien ne vous empêche d’évaluer ces frais inattendus ni d’ajouter un poste “dépenses imprévues” dans votre budget.

Jetez un œil à vos prévisions budgétaires antérieures et repérez les frais supplémentaires. Vous aurez ainsi une bonne indication de ce à quoi vous devriez vous attendre et vous pourrez prévoir un budget adapté pour l’année prochaine.

Pour vous donner un peu de marge, additionnez vos coûts de base à ceux des campagnes programmées, et ajoutez 25 % au total.

Vous aurez ainsi une marge de négociation avec vos responsables et vous pourrez aussi mieux leur faire comprendre pourquoi vous devez impérativement allouer une partie importante de votre budget aux imprévus. Personne n’aimerait que votre budget prévisionnel soit dépassé parce que vous devez faire face à un problème inattendu qui engendre des frais.

Utilisez notre exemple de budget marketing !

Pour planifier vos efforts marketing de l’année prochaine, vous pouvez préparer votre propre budget en imprimant et en remplissant notre exemple de budget marketing ci-dessous.

Pour finir, il n’est pas de trop de consulter les avis d’utilisateurs de logiciels de plan marketing ici et d’étudier de près l’intérêt de ce type d’outil afin d’améliorer la planification de vos campagnes (et vos prévisions budgétaires, par la même occasion).

Enfin, vous pouvez aussi poster un commentaire ci-dessous pour ouvrir le dialogue avec d’autres professionnels, experts et références dans le domaine du marketing et profiter de leurs conseils.

comment faire un plan marketing