15 ans à aider les entreprises françaises
à choisir le meilleur logiciel

Cloud computing hybride

Le cloud computing hybride implique la coordination et la gestion des services informatiques par des moyens doubles ; à la fois internes et externes, basés sur le cloud. Un cloud hybride peut être appelé en anglais "cloud hybrid" et non "hybrid cloud". Ce terme désigne une architecture informatique combinant un data center sur site et un cloud public. Ces derniers partagent données et applications entre eux. Certains services de cloud hybride utilisés par les PME combinent des data centers cloud sur site et ces services cloud, tels que les services SaaS, Google Cloud, l'IaaS (Infrastructure-as-a-Service), le PaaS (Platform-as-a-Service) et Oracle Cloud.

Cloud computing hybride : ce que les petites et moyennes entreprises doivent savoir

Les PME qui font appel au cloud computing hybride peuvent espérer réaliser des économies en accédant à des ressources informatiques qu'elles ne pourraient pas s'offrir par d'autres moyens. En outre, les services de cloud hybride offrent aux entreprises une grande flexibilité et facilité d'adaptation de leurs services informatiques, afin de répondre au mieux à leurs besoins tout en maintenant un niveau de sécurité maximal.

Termes associés