Comment demander une augmentation de salaire : 3 conseils pour négocier un meilleur revenu

Publié le 17/07/2019 par Caroline Rousseau

Comment demander une augmentation de salaire 3 conseils pour négocier un meilleur revenu

Cela fait plusieurs années que vous occupez le même poste et vos responsabilités ont augmenté mais pas votre salaire ? Vous faites probablement partie des 57 % des Français qui se disent insatisfaits de leur fiche de paie. Même s’il est toujours globalement tabou en France de parler salaire, des sites web tels que LinkedIn ou Glassdoor permettent aujourd’hui d’évaluer où l’on se situe par rapport à ses pairs.

Travailler pour une rémunération que l’on ne considère pas ou plus comme étant à la hauteur de nos efforts peut avoir des conséquences sur le moral (frustration, ressentiment) mais aussi sur le travail en lui-même. Difficile de rester motivé quand on sait que l’on gagne moins que d’autres qui font un travail identique.

Certes, mais comment fait-on pour demander une augmentation ?

Dans un contexte économique difficile, bien des salariés hésitent à faire part de leurs objectifs en termes de rémunération ; on a peur du jugement de notre supérieur ou du qu’en-dira-t-on ; on craint de passer pour un arriviste ou pour un ingrat, incapable d’apprécier ce que l’on a ; on se voit déjà écarté d’opportunités futures. Cependant, il convient de retirer l’aspect émotionnel de la négociation salariale : en tant que professionnel, il ne s’agit ni plus ni moins que de faire une proposition raisonnable et d’argumenter en sa faveur. Mais comment justifier une augmentation de salaire ? Existe-t-il une phrase magique qui réaliserait instantanément votre vœu ? À cette dernière, la réponse est non, mais il existe bel et bien des arguments clés pour vous aider à obtenir gain de cause.

1. Préparez le terrain

Lors de vos entretiens d’embauche, vous ne vous êtes pas présenté devant le recruteur les mains dans les poches, n’est-ce pas ? Vous vous êtes renseigné au sujet de l’entreprise, vous avez relu soigneusement votre CV et avez identifié vos forces et faiblesses pour préparer votre argumentaire. Pour négocier une augmentation de salaire, c’est la même chose. Vous devrez bien sûr vous focaliser sur vos forces, sans oublier d’être prêt à répondre de vos éventuels points faibles.

Voici les questions à vous poser et à préparer :

  • Depuis combien de temps occupez-vous ce poste ? Vos responsabilités ont-elles évolué (donner des exemples) ?
  • Avez-vous des exemples concrets de vos succès ? 
  • Avez-vous rempli les objectifs professionnels qui vous ont été confiés ?
  • Avez-vous eu des retours positifs de vos supérieurs ou collègues, que ce soit lors d’une évaluation annuelle, pendant une réunion ou même dans un fil de discussion par e-mail ?
  • Avez-vous des objectifs précis pour le trimestre ou l’année à venir ?

Il ne s’agit pas de montrer à votre supérieur une liste interminable de vos qualités mais de résumer de façon succincte et efficace ce que vous apportez à votre équipe et à votre entreprise. Ici, on mise sur le concret, sur les chiffres ou les retours tangibles. Si votre manager vous demande clairement : “Pourquoi devrais-je vous accorder une augmentation et pas à Untel ?”, ne tombez pas dans le piège et concentrez-vous sur vous-même. C’est à vous de démontrer votre valeur ajoutée, et non de dénigrer un collègue qui n’est mentionné que pour vous déconcentrer. 

2. Faites une proposition réaliste

Il s’agit de l’étape la plus délicate.

Demandez une augmentation trop élevée et vous passez pour quelqu’un de déconnecté de la réalité. Demandez une augmentation trop faible et vous envoyez le message que vous ne savez pas ce que vous valez.

Il convient tout d’abord de vérifier si vous êtes en bas ou en haut de la fourchette de salaires selon votre poste, votre ancienneté et votre ville. Furetez sur LinkedIn et des forums de professionnels de votre secteur ; saisissez “nom de poste + salaire + 2019” dans un moteur de recherche, ou comparez directement votre rémunération sur des sites web tels qu’Experteer, Apec ou Glassdoor. Si vous débutez dans le métier, il est acceptable de demander une augmentation après un an en poste et après une évaluation annuelle positive. Tout directeur raisonnable ne s’attend pas à pouvoir conserver un bon employé au même salaire pendant plusieurs années consécutives, et si vous faites une proposition raisonnable couplée à un argumentaire convaincant, il sera bien en peine de justifier un refus. 

3. Gardez votre sang-froid

Vous faites de votre mieux pour présenter vos points positifs et vous voyez que cela n’a que peu d’impact sur votre interlocuteur, qui semble peu réceptif à vos arguments. Bien qu’il soit difficile de rester impassible dans une telle situation, n’oubliez pas que hausser le ton n’est jamais une bonne technique de négociation. Restez professionnel et factuel. Ne vous emportez pas, ne vous comparez pas à d’autres employés pour justifier votre demande et évitez les ultimatums du type “Si je ne suis pas augmenté d’ici telle date, j’irai voir ailleurs”. Cela dénote une approche agressive de la relation responsable/employé. Au contraire, il faut que votre interlocuteur ait une bonne image de vous et puisse relayer votre demande à la direction en toute bonne foi. En effet, gardez à l’esprit que votre interlocuteur, que ce soit votre N+1, votre RH ou votre directeur, ne sera probablement pas le seul décisionnaire. Il convient donc de rester courtois et d’accepter que vous n’ayez pas une réponse immédiate. À la fin de l’entretien, demandez à votre interlocuteur quand il pense pouvoir vous fournir une réponse et remerciez-le d’avoir pris le temps de vous écouter. Quelle que soit l’issue de cet entretien, la maîtrise de soi et la souplesse sont deux qualités qui ne pourront pas nuire à votre demande. 

En conclusion, si vous souhaitez demander une augmentation de salaire, il est important de miser sur une argumentation basée sur les faits et les chiffres, de faire une proposition réaliste alignée avec les moyens de l’entreprise et les salaires en vigueur sur le marché et de faire preuve de sang-froid et de courtoisie pendant l’entretien en lui-même.

 

comment préparer une demande d'augmentation

Vous cherchez un logiciel de gestion des talents ? Jetez un coup d’œil à la liste de Capterra des meilleurs logiciels de gestion des talents.