5 parcours d’intégration innovants pour votre PME

Publié le 28/05/2019 par Caroline Rousseau

Pour le collaborateur qui vient d’être embauché, les 90 premiers jours sont déterminants. Vous pouvez augmenter de façon significative ses chances de réussite en apportant un soin particulier à cette journée d’intégration dans votre entreprise.

Dans le cas contraire, si les premiers jours au sein de votre équipe sont synonymes de stress et de paperasse, votre nouveau collaborateur aura bien du mal à s’acclimater et cela pourrait bien le pousser vers la sortie.

5 parcours d'intégration innovants pour votre PME

Les faits sont probants : les salariés n’ont plus peur de démissionner. Cela signifie qu’il est plus important que jamais de proposer une (ou plusieurs) journée d’intégration mémorable pour retenir les nouveaux talents.

C’est là que se pose la question : comment faire du processus d’intégration une expérience “mémorable” ?

Voici cinq exemples d’entreprises ayant relevé le défi avec brio et dont vous pourrez vous inspirer pour améliorer le parcours d’intégration dans votre PME.

Idée n° 1 : les entretiens d’accueil

intégration innovante PME entretien d'accueil

Principe

Chez Thrive Global, une startup consacrée à la gestion du stress et du bien-être au travail, les nouveaux employés participent à un entretien où ils en apprennent davantage sur les aspects les plus importants de leur travail et les outils de soutien de l’entreprise.

D’après Arianna Huffington, la fondatrice de Thrive Global, l’entretien d’accueil fait partie intégrante de leur politique d’entreprise centrée sur le bien-être de leurs employés.

Cela passe par des initiatives variées : programmer les réunions un peu plus tard le matin pour permettre aux employés de déposer leurs enfants à l’école ou permettre à un collaborateur de se rendre chez le kinésithérapeute toutes les deux semaines pour soigner sa tendinite.

Avantages

“Asseyez-vous là, lisez ce document, remplissez ce formulaire” : les nouveaux employés ont souvent l’impression de recevoir instruction après instruction lors de leurs premiers jours au sein d’une nouvelle structure. Les managers ont tendance à oublier que l’évaluation se fait dans les deux sens : si le nouvel arrivant constate qu’on ne l’écoute pas, il y a peu de chance qu’il se sente accepté.

Cela dit, il ne suffit pas d’adopter une politique de porte ouverte, car les nouveaux employés hésitent bien souvent à prendre la parole.

Un entretien d’accueil formel envoie un message clair : “Nous sommes à l’écoute. Dites-nous comment nous pouvons vous soutenir.”

 

COMMENT ADAPTER CETTE IDÉE POUR VOTRE PME
Ces conversations constituent une étape cruciale du parcours d’intégration. Si vous n’avez pas le temps de mener ces entretiens, vous pouvez envoyer un questionnaire à votre nouvel employé avant qu’il n’arrive. Aime-t-il plutôt le thé ou le café ? Est-il plutôt du matin ou du soir ? N’hésitez pas à lui poser toute question qui pourrait vous aider à personnaliser son parcours. Envoyez ensuite un second questionnaire pendant le processus et un autre à la fin. Cela vous permettra de peaufiner les journées d’intégration pour les collaborateurs à venir.

Idée n° 2 : un jeu de piste sur Intranet

Principe

Conçu pour encourager les nouveaux arrivants à connaître leur équipe et les locaux, le jeu de piste en entreprise ne date pas d’hier. De nombreuses entreprises ont implémenté cette idée avec succès.

Chez MHS Homes, on fait les choses un peu différemment. Au lieu de participer à un jeu de piste physique pouvant éventuellement déranger leurs collaborateurs, les nouveaux arrivants prennent part à un jeu de piste virtuel, hébergé sur l’Intranet de l’entreprise.

Les nouveaux arrivants doivent identifier la bonne personne dans le répertoire de l’entreprise à partir d’un seul indice. Les questions, sans être intrusives, peut tourner autour des hobbies ou des anecdotes que les employés auront bien voulu partager.

Avantages

Avec un jeu de piste sur Intranet, vos nouveaux collaborateurs ne se contentent pas d’en apprendre davantage sur leurs collègues. C’est également l’occasion pour eux de découvrir les outils et technologies dont ils feront usage tous les jours.

Si les employés n’ont pas le temps de s’approprier les processus de travail ou rechignent à les utiliser, ils finiront par demander de l’aide à leurs collègues, leur manager ou les responsables RH, ce qui s’avère chronophage pour toute l’équipe et impacte la productivité.

 

COMMENT ADAPTER CETTE IDÉE POUR VOTRE PME 
Si vous n’avez pas encore implémenté un système RH convivial et facile à utiliser, vous avez le choix dans les logiciels. Ces plateformes permettent aux employés de gérer eux-mêmes leurs besoins RH et de renseigner leur profil dans le répertoire de l’entreprise, ce qui vous sera utile lors du jeu de piste.
Si les employés n’ont pas le temps de créer des profils détaillés, ou si vous préférez que les nouveaux arrivants apprennent à les connaître face à face, vous pouvez transformer le jeu de piste en exercice de prise en main des principaux outils et ressources de l’entreprise.

Idée n° 3 : le lunch roulette

intégration innovante PME lunch roulette

Principe

Pour aider les nouveaux employés à s’acclimater à l’entreprise, un développeur américain a créé le concept du “lunch roulette“. Il s’agit d’une application qui sélectionne chaque semaine des collaborateurs au hasard et les invite à se réunir à l’heure du déjeuner. Chaque groupe se retrouve ensuite autour d’une table, aux frais de l’entreprise.

De plus, l’application s’assure de ne jamais inclure deux personnes du même service dans un groupe.

Avantages

En invitant les nouveaux arrivants à déjeuner, vous faites d’une pierre deux coups : vous mettez l’accent sur le côté humain de l’entreprise et les encouragez à en savoir plus sur les autres services. Cette démarche s’inclut parfaitement dans une journée d’intégration type.

Le lunch roulette présente bien des avantages. Les participants étant sélectionnés aléatoirement, les RH et les managers n’ont pas à associer eux-mêmes les nouveaux arrivants avec les employés avec lesquels ils sont le plus susceptibles de tisser des liens.

Ce concept implique toute l’entreprise et donne aux nouveaux collaborateurs une instruction claire (“Déjeuner avec A, B et C”) pendant une période bien souvent stressante et pleine d’incertitudes.

COMMENT ADAPTER CETTE IDÉE POUR VOTRE PME 
Vous pouvez préparer un générateur de noms à partir de votre liste d’employés et d’une simple feuille Microsoft Excel. Si vous trouvez cela un peu trop compliqué, LinkedIn propose une alternative simplifiée.
Lors d’une enquête menée par le géant du networking, 52 % des 14 000 professionnels interrogés ont indiqué qu’ils préféraient avoir une liste des collaborateurs à rencontrer pendant le processus d’intégration. Concertez-vous avec chaque service pour identifier des participants motivés, compilez une liste puis programmez les déjeuners pour que les nouveaux arrivants aient un aperçu des autres facettes de votre entreprise.

Idée n° 4 : la réalité virtuelle

Principe

À Honeygrow, une chaîne de restaurants américaine, les nouveaux employés participent aux sessions de formation habituelles dans le secteur : étude du menu, hygiène du service, gestion des clients…

Cependant, un petit détail a fait toute la différence : au lieu de consulter des manuels ou de regarder des vidéos, les employés enfilent un casque de réalité virtuelle qui les transporte dans l’un des restaurants de la marque pour découvrir l’histoire de l’entreprise et les valeurs du PDG.

Aperçu de la formation avec réalité virtuelle de Honeygrow par Klip Collective sur Vimeo

Avantages

La formation constitue un critère clé de la satisfaction des employés. Cela signifie qu’un programme de formation rébarbatif peut avoir un impact non négligeable sur le taux de rétention.

Non seulement la réalité virtuelle peut donner une touche ludique à vos parcours d’intégration, mais elle peut également améliorer l’assimilation des connaissances et accélérer la prise d’autonomie.

De plus, il a été démontré que l’utilisation de la réalité virtuelle peut vous aider à attirer les meilleurs talents : en effet, d’après une étude menée par Dell et Intel en 2016, 80 % des millenials (la génération dominant actuellement le monde du travail) prennent en compte la technologie utilisée par une entreprise au moment de choisir où travailler.

COMMENT ADAPTER CETTE IDÉE POUR VOTRE PME
Si vous hésitez encore à adopter la réalité virtuelle pour vos programmes de formation et d’intégration, je vous recommande l’article La réalité virtuelle, un outil pour la formation professionnelle.
Si vous savez déjà que la RV n’est pas pour vous, vous pouvez à la place implémenter un système de gestion de l’apprentissage (LMS). Un logiciel de LMS vous permet de gérer et suivre les formations des employés et met à votre disposition de nombreux outils de création de contenu. Transformez des documents de formation ennuyeux en cours d’apprentissage en ligne riches en vidéos, jeux et simulations.

Idée n° 5 : payez-les pour qu’ils démissionnent

intégration innovante PME prime à la démission

Principe

Le concept de prime à la démission fut d’abord développé chez Zappos, une entreprise américaine de commerce en ligne, avant d’être adopté par Amazon.

En pratique, c’est très simple : après quatre semaines de formation, les nouveaux collaborateurs se voient proposer une offre des plus originales. S’ils démissionnent à l’issue du programme, ils reçoivent le salaire correspondant aux quatre semaines passées en formation ainsi qu’une prime de 2 000 dollars.

Avantages

Vous pensez tout donner pour vos nouveaux employés, mais est-ce réciproque ? D’après l’enquête Gallup de 2018, les entreprises qui se targuent d’une main-d’œuvre engagée et impliquée signalent également un meilleur engagement client, une productivité accrue, un taux de rétention élevé, une réduction des accidents du travail et de plus gros bénéfices.

Si l’on prend en compte qu’un salarié mal choisi peut coûter très cher à une PME au fil du temps, il est clair qu’il vaut mieux se séparer rapidement d’un nouvel arrivant peu impliqué.

C’est là que la prime à la démission peut faciliter la séparation. Les employés qui ne se sentent pas particulièrement motivés peuvent partir et trouver l’entreprise qui leur convient, et ceux qui refusent l’offre et souhaitent rester bénéficient d’une meilleure expérience et peuvent prouver leur implication sur la durée. Dans les deux cas, vous gagnez sur tous les tableaux.

 

COMMENT ADAPTER CETTE IDÉE POUR VOTRE PME
Il se peut que vous n’ayez pas le budget pour mettre en place ce système, plutôt adapté aux grosses structures.
À la place, vous pouvez adopter ce que Jellyvision appelle la “politique de sortie harmonieuse“. Cela désigne un entretien mené avec les nouveaux arrivants au cours du parcours d’intégration, pendant lesquels vous passez en revue les aspects du poste qu’ils n’apprécieront pas et les moyens dont ils disposent pour démissionner. Ainsi, ils savent exactement à quoi s’en tenir et peuvent prendre une décision informée s’ils réalisent que le poste ne correspond pas à leurs attentes.

Inspirez-vous

Lorsque l’on prend en compte toutes les responsabilités incombant aux RH, il n’est pas étonnant que seulement 50 % des PME (article en anglais) aient implémenté un parcours d’intégration structuré. Après tout, quand on a besoin d’employés productifs et déjà formés, a-t-on vraiment le temps de créer un parcours d’intégration complet ?

Le résultat en vaut la peine. Créer un parcours d’intégration innovant qui soit à la fois mémorable et interactif s’avère bénéfique pour retenir les employés et garantir leur productivité à long terme. C’est un atout incontournable pour votre PME.

Pour en savoir plus au sujet de l’intégration, consultez les ressources Capterra ci-dessous :

Vous cherchez un logiciel de gestion des talents ? Jetez un coup d’œil à la liste de Capterra des meilleurs logiciels de gestion des talents.