Processus de recrutement : 8 techniques que tout bon recruteur doit adopter

Publié le 15/02/2019 par Dave Anderson et Sonia Mokrani

De nombreux recruteurs débutants pensent qu’il suffit de publier une offre d’emploi en ligne pour que les meilleurs candidats se présentent d’eux-mêmes. Malheureusement, ce n’est pas aussi simple. D’après une étude de Manpower, en France, 23 % des employeurs ont des difficultés à recruter, et la principale raison est le manque de candidats disponibles.

processus de recrutement techniques a adopter

Pour être un bon recruteur et embaucher les meilleurs éléments, il faut être bien préparé et utiliser notamment un système de suivi des candidatures (ATS) pour gérer plus efficacement le processus d’embauche de bout en bout ainsi que les ressources utiles à chaque étape.

En définitive, comme dans n’importe quel domaine, la qualité du travail du recruteur dépend de celle des outils qu’il utilise. Voici 8 techniques que les meilleures équipes de recrutement utilisent pour embaucher les talents les plus intéressants.

1. Définir des profils

Un bon recruteur sait exactement ce qu’il recherche. Il établit, en collaboration avec toute l’équipe RH, des profils idéaux pour chaque poste. Ces descriptifs détaillent les responsabilités et les critères de réussite associés à chaque fonction.

Lorsqu’il faut recruter un nouvel employé pour endosser un rôle précis, il suffit à l’équipe de consulter le profil correspondant pour déterminer quelle expérience et quelles compétences le candidat idéal doit avoir.

2. Disposer d’un organigramme

Les recruteurs travaillent avec les gestionnaires RH pour intégrer les différents profils des employés à l’organigramme de l’entreprise. Cela simplifie la compréhension des structures de chaque équipe et de toute la hiérarchie de la société.

Un organigramme a bien des avantages, mais il est particulièrement utile lorsqu’il faut confier le recrutement d’un poste disponible à un responsable, programmer des entretiens ou déterminer quelle rémunération proposer. Microsoft Office a publié un organigramme sur lequel vous pouvez vous baser pour construire celui de votre PME.

3. Planifier le recrutement des effectifs

La planification des effectifs est cruciale pour les jeunes entreprises en croissance. La société(et plus particulièrement l’équipe de recrutement)devrait avoir une vision claire des postes à pourvoir dans les 12 prochains mois.

Si votre entreprise a des projets de développement, mais pas de plan de recrutement, construisez-en un avec votre équipe dirigeante. Chaque responsable de service devra vous communiquer ses objectifs et ses futurs besoins en ressources humaines.

4. Utiliser des échelles de rémunération

Trop d’entreprises ne pensent pas suffisamment au salaire et aux avantages lorsqu’elles proposent une offre d’emploi. Cette négligence peut compliquer les négociations et entraîner un manque de cohérence des rémunérations.

Tout bon recruteur garde en tête une fourchette salariale équitable tout au long du processus d’embauche. Il se base sur un document définissant les échelles de rémunération et reprenant les salaires de chaque employé pour savoir exactement ce qu’il peut proposer. Pensez à réviser les rémunérations tous les 6 à 12 mois pour vous assurer qu’elles sont comparables à celles proposées par d’autres entreprises. Il serait dommage de perdre un excellent collaborateur parce qu’il se sent sous-payé.

5. Disposer d’un modèle de description de poste

Votre processus de recrutement gagnera en efficacité si vous parvenez à gagner un peu de temps sur certaines tâches récurrentes. C’est pour cette raison que les bons recruteurs utilisent des modèles de description de poste préremplis avec les coordonnées de l’entreprise et les avantages offerts aux employés. Il ne leur reste plus qu’à intégrer les détails spécifiques à une offre avant de publier le document dans les petites annonces.

Ceci dit, une description de poste avec une touche de personnalité et d’humour convient mieux à certaines fonctions. Ne vous sentez donc pas toujours obligé d’utiliser les modèles et n’oubliez pas de les mettre à jour et de les modifier au besoin.

6. Être présent sur les réseaux sociaux

Il y a 10 ans, lorsque les réseaux sociaux ont commencé à gagner en popularité, de nombreuses personnes craignaient que certaines de leurs publications sur ces plateformes ne leur coûtent leur emploi. Mais les professionnels les plus habiles ont commencé à utiliser LinkedIn, Facebook ou Twitter pour exposer leurs compétences et leurs parcours. Les autres n’ont pas tardé à suivre le mouvement. Ces sites débordent aujourd’hui de candidats et représentent une plateforme idéale pour les recruteurs, qui ne s’y trompent pas et savent qu’ils doivent se former à l’usage des réseaux sociaux

Les membres de la Génération Y (les Millennials) et les jeunes nés après 2005 (les Homelanders) sont le futur de la population active et un bon recruteur doit savoir comment se connecter avec eux en ligne.

7. Utiliser un système d’évaluation des compétences

Vous devez impérativement vous assurer que vos candidats ont bien les compétences nécessaires pour assurer leurs futures fonctions. Malheureusement, ce n’est pas toujours évident, en particulier pour les postes techniques.

La clé est de créer un test qui permette d’estimer rapidement les capacités du candidat. Les chercheurs d’emploi sont très occupés et n’ont probablement pas envie de se soumettre à une longue évaluation lorsqu’ils n’ont aucune certitude d’embauche, mais ils seront sans doute enclins à réaliser un test rapide.

8. Évaluer les candidats dans un document

Dans un processus de recrutement, il vaut toujours mieux impliquer plusieurs membres de l’entreprise dans les entretiens pour récolter différentes opinions sur chaque candidat.

Les meilleurs recruteurs demandent aux évaluateurs participants de compléter un document standardisé après l’entretien, ce qui les encourage à fournir un retour détaillé plutôt qu’une simple appréciation. Votre logiciel de suivi des candidatures (ATS) peut vous aider à créer un questionnaire post-interview et à le partager avec les membres de l’équipe qui vont rencontrer et évaluer les candidats.

Mettez votre entreprise sur la bonne voie

Un processus de recrutement long et inefficace peut ralentir la productivité de vos équipes et coûter de l’argent à votre PME. De plus, si vous n’assurez pas un bon suivi, vous risquez de laisser filer un candidat qui aurait pu faire la différence. Pour être un bon recruteur, pensez donc à utiliser les technologies et les ressources disponibles, pour que votre entreprise puisse trouver, attirer et engager les meilleurs talents.

Vous avez besoin d’un logiciel de gestion des talents ? Consultez la liste des meilleures solutions de gestion du personnel établie par Capterra.

Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.