Préoccupé par le COVID-19 ? Visitez notre page de ressources pour savoir comment soutenir vos équipes à distance tout en restant productif.

Le marketing pour auto-entrepreneurs : renforcez votre visibilité digitale

Publié le 13/11/2018 par Emeline Jamoul

visibilité digitale

Pour beaucoup, “freelance” rime avec liberté. Être auto-entrepreneur, c’est pouvoir travailler comme on veut, quand on veut et pour qui on veut. À condition d’avoir des projets et des clients ! Car c’est là que le bât blesse : les indépendants peinent souvent à se faire connaître. Comment acquérir une visibilité en ligne sur un marché saturé ? De plus en plus de personnes font le choix de s’installer à leur compte. Comment se démarquer et comment trouver des clients en tant qu’auto-entrepreneur ?

Faire la promotion de ses services et de ses produits est devenu essentiel pour se faire connaître. Mais tous les indépendants n’ont pas la fibre commerciale ! Bonne nouvelle : le marketing digital s’adapte à tous les budgets. Pas besoin d’être L’Oréal ou Starbucks pour pouvoir toucher vos clients potentiels. Découvrez à travers cet article nos précieux conseils, déclinés en 4 actions, pour vous aider à gagner en visibilité et à trouver plus de missions freelance.

1. Développez votre présence sur les réseaux sociaux

Non, les réseaux sociaux ne sont pas réservés qu’aux ados. Ils font partie intégrante de l’inbound marketing, une stratégie tendance qui vise à faire venir le client à vous plutôt que de partir à sa recherche. Ils sont même devenus des canaux essentiels de la communication digitale des entreprises. Plus de 38 millions de Français sont actifs sur ces plateformes, et c’est à raison que toutes les grandes marques les utilisent pour attirer leur clientèle cible. Pourquoi pas vous ?

marketing auto-entrepreneur
Netflix, le roi de la communication sur les réseaux sociaux.

Quel réseau social choisir ?

Entre Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter ou encore Snapchat, vous ne savez pas où donner de la tête. Rassurez-vous : vous n’êtes pas obligé d’utiliser toutes ces plateformes pour faire connaître votre activité. Ne dit-on pas qu’à force de vouloir être partout, on n’est nulle part ? Afin de choisir le canal sur lequel vous communiquerez, vous devrez répondre à une question simple : où se trouvent vos
clients ? Autrement dit, il vous faut identifier le réseau social qu’ils utilisent pour se divertir, discuter avec leurs proches et s’informer. C’est sur cette plateforme que vous établirez un lien avec vos clients existants et potentiels.

Quel contenu partager ?

En ce qui concerne le contenu que vous partagez, ne sous-estimez pas la petite structure de votre entreprise. Faites-en une force ! Il est, de fait, plus facile pour vous de vous créer une image de marque personnelle, cohérente et unique qu’une grande entreprise composée de dizaines de collaborateurs. Tout le monde aime découvrir ce qui se passe en coulisses et avoir accès à des exclusivités. Attisez la curiosité de vos abonnés, partagez votre quotidien, annoncez vos nouveaux projets ou services… Veillez également à rendre la communication bilatérale et impliquez vos
followers : posez-leur des questions, lancez des concours, créez des sondages. C’est à force de publications que vous fidéliserez véritablement les personnes qui vous suivent.

Comment gérer votre communication sur les réseaux ?

Si vous avez un ou plusieurs comptes sur les réseaux sociaux, il y a de grandes chances que leur gestion devienne (trop) chronophage. Le développement d’idées, la rédaction et la publication des contenus écrits ou encore le suivi des réactions sont autant d’activités qui empiètent sur le temps que vous pourriez consacrer à d’autres aspects de votre entreprise.

Fort heureusement, les logiciels de gestion des réseaux sociaux sont là pour vous prêter main-forte. Parmi ceux-ci, citons notamment le pionnier Hootsuite qui permet de gérer et de planifier vos publications sur un ou plusieurs réseaux sociaux et d’avoir une vue d’ensemble sur votre communication en ligne. Un outil irremplaçable déjà adopté par plus de 16 millions de personnes à travers le monde !

2. Créez votre site web

Être présent sur les réseaux sociaux, c’est bien. Avoir son propre site web, c’est encore mieux. Des logiciels intuitifs tels que Wix ou Weebly vous permettront de créer votre site web très facilement et à un moindre coût (voire gratuitement). Votre site web, c’est votre espace à vous et votre outil de marketing de prédilection en tant qu’auto-entrepreneur : c’est là où vous présentez ce que vous faites et qui vous êtes. Une véritable mine d’or pour votre visibilité digitale ! Les utilisateurs qui vous suivent fidèlement sur les réseaux sociaux voudront sans aucun doute en apprendre davantage sur vous et votre activité. C’est souvent lorsqu’une personne visite un site web qu’elle devient un prospect, autrement dit un client potentiel. Cette conversion s’inscrit dans une stratégie commerciale qui a pour but final de générer un achat.

Le SEO

Le Search Engine Optimization, ou l’optimisation pour les moteurs de recherche, désigne un ensemble de mesures visant à améliorer le classement d’un site web sur la page des résultats (SERP dans le jargon) de Google.

Imaginons que vous soyez à la recherche d’un fleuriste dans votre quartier. Une simple recherche “fleuriste 15e arrondissement” va vous donner de nombreuses pistes à explorer.

marketing auto-entrepreneur
Résultats générés par la recherche “fleuriste Paris 15”

Le principe est simple : plus un site se rapproche de la tête du classement, plus il est probable que l’internaute le visite. En effet, quand avez-vous consulté la deuxième, voire la troisième page de résultats de votre recherche pour la dernière fois ?

Pour aider les entreprises à obtenir le Graal (atteindre la première page des résultats), le SEO va notamment se décliner au niveau rédactionnel. Il s’agira d’apprendre les techniques à mettre en œuvre (utilisation de mots clés bien choisis, bonnes pratiques en matière d’images, etc.) pour que Google considère que vos textes et articles sont utiles et pertinents. Et plus Google aime un contenu, mieux il le classera ! Ici aussi, vous pouvez vous aider de logiciels de SEO, par exemple SemRUSH.

Petit bémol : n’oubliez pas que vous vous adressez avant tout à des lecteurs en chair et en os, et non à des robots. Il faudra donc susciter leur intérêt et leur donner envie de parcourir votre site web.

Le content marketing ou un blog 2.0

Intimement lié à ce que nous venons d’aborder, le content marketing vise à promouvoir votre marque à travers du contenu (écrit, visuel, audio, vidéo…). Mais attention, pas n’importe lequel ! Il est question d’analyser minutieusement les attentes et les besoins de vos clients potentiels afin d’y apporter des réponses. L’objectif : véhiculer une image qui montre que vous comprenez vos clients cibles et que vous avez leurs intérêts à cœur. Dans ce sens, vous devrez créer du contenu qui les intéressera. Reprenons l’exemple de notre fleuriste du 15e arrondissement : pour attirer des visiteurs sur son site web, il rédigera des articles pour fournir des conseils aux amateurs de plantes (Top 5 des plantes qui n’ont pas besoin de beaucoup de lumière, Tendance déco 2018 : le look jungle urbaine, 4 astuces pour avoir la main verte…). Si, en plus de cela, il respecte les règles du SEO, devinez un peu qui apparaîtra très probablement sur la première page des résultats lorsque vous ferez des recherches sur ces thématiques !

3. Faites-vous connaître sur les plateformes pour freelances

Fiverr (en anglais), Malt, 5euros.com, codeur.com… Une simple recherche sur le net permet de découvrir une multitude de plateformes où les auto-entrepreneurs peuvent trouver des missions et des clients. Et ces sites ne manquent pas d’avantages :

  • Ils éliminent totalement le besoin de prospecter. Les clients à la recherche de prestataires publient leurs annonces eux-mêmes. À vous de postuler et de proposer une offre attrayante.
  • Ils résolvent également le problème de la facturation et des impayés grâce à un système de paiement automatisé à la livraison de la prestation.
  • Ils permettent de se faire la main rapidement et d’établir une petite clientèle de départ ou de compléter la base de clients qui arrivent via les autres canaux marketing déjà évoqués.

Ces grands marchés ont l’avantage de proposer une grande variété d’offres. Ils peuvent en dépanner plus d’un et ont sauvé la mise à de nombreux auto-entrepreneurs au début de leur carrière, à condition d’y investir un certain temps.

4. Lancez des campagnes e-mail

Petit dernier de la liste, mais non des moindres, l’email marketing gagne à être connu et adopté dans la stratégie de marketing des auto-entrepreneurs. À force de modifier sans cesse leurs algorithmes, les réseaux sociaux tendent à favoriser les publications sponsorisées (payantes) aux publications gratuites et organiques. En d’autres mots, si vous n’investissez pas un montant minimum, votre publication n’aura pas de véritable portée et touchera un public moins large. Et cela ne fait pas vraiment les affaires des freelances qui n’ont pas forcément un budget marketing conséquent à dépenser chaque mois.

Entrent donc les campagnes e-mail. En mettant en place une stratégie pour obtenir l’adresse e-mail de vos clients potentiels, vous aurez un moyen direct de les contacter et de les informer de votre actualité et de vos dernières offres. Mais comment obtenir leurs coordonnées ? En leur proposant des ressources gratuites à recevoir directement dans leur boîte mail, par exemple (les clients raffolent des cadeaux). Une fois ces données obtenues, vous pourrez vous servir de logiciels d’email marketing tels que MailChimp ou ConvertKit pour gérer vos listes de diffusion, organiser vos séquences d’e-mail et envoyer vos newsletters. Une technique bien plus fiable que les réseaux sociaux, à condition de respecter le RGPD, la nouvelle réglementation concernant les données à caractère personnel.

visibilite digitale 4 conseils

Le marketing digital, une ressource à exploiter pour les freelances

Vous l’aurez compris, pour vendre aujourd’hui, il faut être visible. Que ce soit en attirant leurs prospects à eux grâce aux techniques de l’inbound marketing ou en partant directement à la chasse au client, les auto-entrepreneurs doivent exploiter au mieux les opportunités qu’offre le digital. Sur un marché saturé, avoir une présence en ligne permet de se démarquer de la concurrence. Les freelances auraient tort de ne pas être actifs sur les réseaux sociaux, de ne pas avoir de site web et de passer à côté de l’email marketing. Certes, le chemin de l’entrepreneuriat est parsemé d’embûches, mais de nombreuses solutions existent.

Et vous, comment gérez-vous votre visibilité digitale et votre marketing en tant qu’auto-entrepreneur ? Venez nous en parler sur les réseaux sociaux !

 


À PROPOS DE L’AUTEUR

Emeline Jamoul est rédactrice et traductrice spécialisée dans le digital. Elle a fondé Plume Rouge pour aider les entrepreneures à créer une communication et un marketing de contenu à leur image afin de fidéliser leur clientèle et de vendre plus.

Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.