Enquête : les attentes des acheteurs de logiciels sur les marketplaces en France

Publié le 22/10/2018 par Sonia Mokrani

choix logiciel professionnel

De plus en plus de consommateurs ont tendance à utiliser le web pour trouver ce dont ils ont besoin. L’ubérisation conduit les acheteurs à rechercher sur Internet des comparatifs de produits et de services pour avoir la meilleure offre possible en passant par le moins d’intermédiaires possibles. Et c’est tout aussi vrai dans le secteur professionnel : plateformes de travailleurs freelance ou marketplaces de logiciels professionnels, tout passe désormais par le web.

Chez Capterra, site comparateur de logiciels métier, nous avons récemment atteint le nombre de 500 000 avis clients, ce qui nous place en position de leader sur le marché. Nous avons voulu en savoir plus sur le comportement et les attentes des acheteurs de logiciels professionnels en France en lançant un sondage* auprès des visiteurs de notre site. Quelle est la situation en matière de choix de logiciel professionnel ? Voici les résultats de notre enquête.

L’acheteur est majoritairement serein face aux technologies

En premier lieu, il nous paraissait important de savoir dans quel état d’esprit se trouve l’acheteur qui recherche un logiciel professionnel. Est-il facile pour un acheteur professionnel de choisir un logiciel ? Se sent-il suffisamment informé ou préparé pour savoir quel logiciel lui convient le mieux ? À la question “Dans quelle mesure vous sentez-vous à l’aise lorsque vous choisissez un logiciel professionnel ?”, 65,2 % des interrogés disent se sentir à l’aise ou très à l’aise, contre 34,8 % se sentant pas vraiment ou pas du tout à l’aise. Plus d’un quart des interrogés se sentent très à l’aise (27,2 %).

choix logiciel professionnel

Les freins à l’achat : le manque de temps arrive en tête

Nous nous sommes également interrogés sur les difficultés que pouvaient rencontrer les acheteurs de logiciels métiers, notamment d’outils SaaS. Pour plus d’un quart d’entre eux (28,2 %), le manque de temps à consacrer à la recherche du bon outil est le principal problème, suivi de près par le manque de savoir-faire et d’expertise en la matière (24,3 % des interrogés). En troisième position viennent les éventuels problèmes de sécurité sur le cloud : 22,8 % des interrogés avouent ne pas se fier au cloud et considèrent ce facteur comme un frein à l’achat. Une autre difficulté peut être d’ordre financière : 16,8 % des interrogés avouent ne pas disposer du budget suffisant pour l’achat d’un logiciel professionnel. Enfin, un petit 7,9 % des interrogés disent rencontrer des difficultés avec leur entreprise, qui serait réticente à changer d’outil.

choix logiciel professionnel

Les acheteurs ont peur de payer trop cher

Même si plus de la moitié des acheteurs se sentent à l’aise lorsqu’ils doivent choisir un logiciel métier, ils ont toutefois des doutes et peuvent avoir peur de se tromper. Leur plus grande crainte ? Il y en a principalement trois : payer trop cher (pour 27,3 % des interrogés), mal choisir les fonctionnalités du logiciel (pour 25 % des interrogés) et rencontrer des problèmes en termes de mise en œuvre du logiciel ou d’intégration avec d’autres outils (pour 23,8 % des interrogés). Loin derrière, le retour sur investissement : 11 % avouent avoir peur de ne pas voir l’impact commercial attendu sur leur business. Enfin, la peur de compromettre les données et la sécurité du système n’affecte que 9,3 % des interrogés, alors que 3,5 % des acheteurs seulement craignent que le logiciel ne soit pas adopté par les utilisateurs de leur entreprise.

choix logiciel professionnel

Critères de sélection : ils sont variés

Nous avons aussi voulu connaître les critères de sélection favoris des acheteurs. Qu’est-ce que les acheteurs privilégient lorsqu’ils doivent choisir entre différents logiciels professionnels ? Parmi les huit critères proposés, les fonctionnalités du logiciel arrivent en tête, avec 18,6 % des votes, suivies du prix du produit (14,9 %) et de sa facilité de mise en œuvre (14,6 %). L’intégration avec d’autres applications récolte 12,7 % des votes, alors que la qualité du support client et la sécurité en récoltent respectivement 11,5 % et 10,5 %. L’ergonomie (ou convivialité) du logiciel n’est importante que pour moins d’un dixième des interrogés (9,6 %). Enfin, curieusement, les avis et notes des utilisateurs arrivent en dernière position des critères de sélection de logiciels professionnels : seuls 7,7 % des interrogés disent y attacher une importance.

choix logiciel professionnel

Avis clients : l’importance de mettre en avant les avantages et inconvénients du produit

Les avis utilisateurs restent un critère de choix sur les marketplaces. À la question “Lorsque vous consultez un avis utilisateurs sur un logiciel, quels sont pour vous les 2 critères les plus importants ?”, plus d’un tiers des interrogés (35,7 %) disent être attachés à la section Avantages et inconvénients. Un interrogé sur cinq (21 %) admet s’intéresser au profil de l’évaluateur. Viennent ensuite à valeur égale la note générale donnée au produit (18,9 %) et la date de publication de l’avis (18,5 %). Enfin, seuls 5,9 % des interrogés s’attachent à la longueur de l’avis utilisateur.

choix logiciel professionnel

Quels conseils à retenir pour un éditeur de logiciel qui voudrait conquérir de nouveaux clients ?

Bonne nouvelle ! Dans un contexte de transformation digitale des entreprises, l’internaute qui recherche un logiciel métier se sent à l’aise avec les technologies.

Néanmoins, montrer l’intérêt du prix payé par rapport aux fonctionnalités rassureront à la fois les internautes qui disent avoir peur de payer trop cher (27,3 % des sondés) et attacher de l’importance aux fonctionnalités (18,6 %). Et puisque 28,2 % des interrogés disent manquer de temps, offrir une démo gratuite montrant en un clin d’oeil les fonctionnalités et proposer une période d’essai gratuite pourront faire tomber les réticences. En définitive, il faut insister sur les fonctionnalités du logiciel et mettre en avant ses avantages et ses inconvénients pour avoir des chances que les internautes les plus pressés portent leur choix sur le logiciel professionnel que vous vendez.

 

* Enquête menée entre juin et juillet 2018 auprès des visiteurs du site capterra.fr (440 répondants).