4 états financiers d’entreprise pour vous aider dans vos prises de décision commerciales

Publié le 15/12/2022 par Amita Jain et Emilie Audubert

Certains indicateurs peuvent vous aider à analyser la santé financière de votre entreprise. Découvrez dans cet article la définition de ce que sont les états financiers et comment en faire usage pour vos activités de comptabilité.

4 états financiers pour analyser la santé financière de votre entreprise

Composantes fondamentales de la comptabilité, les états financiers fournissent aux parties prenantes les informations dont ils ont besoin pour évaluer la performance d'une entreprise.

En tant qu'entrepreneur ou responsable financier, vous souhaitez sans doute analyser ce qui marche bien dans votre activité et ce qui doit être amélioré. Si vous êtes investisseur, il est essentiel pour vous d’évaluer si une entreprise jouit d'une assez bonne santé financière pour qu'on y investisse et qu'elle puisse produire des bénéfices au cours des prochaines années.

Les états financiers sont des supports pour la prise de ces décisions importantes. Ils permettent d'enregistrer et de rendre compte des transactions financières comme la vente ou l'achat de marchandise et les entrées d'argent provenant des créanciers. Ces derniers sont en mesure de vous fournir un instantané sur la rentabilité de votre entreprise et vous indiqueront la direction à prendre.

Dans cet article, nous examinerons les différents états financiers et ce que chacun d'entre eux révèle sur la santé financière de votre entreprise. 

Quels sont les quatre principaux états financiers ?

Chacun de ces états donne un aperçu unique, et lorsque vous les analysez ensemble, ils répondent aux questions les plus importantes concernant votre activité. D'où provient l'argent et où va-t-il ? À combien s'élèvent vos avoirs et vos dettes ? Vos résultats progressent-ils ou régressent-ils ?

Le saviez-vous ?

Si votre société est cotée en bourse, vous êtes tenu par la loi de publier vos états financiers  pour les investisseurs. Dans le cas contraire, vous devez quand même produire une déclaration d'impôt, qui contient des informations importantes provenant de ces états financiers.

Les principaux états financiers comparés

1. Le bilan

Le bilan donne une vue d'ensemble de la situation financière ou de la valeur d'une entreprise à un moment précis.

Le bilan indique l'actif (ce que vous possédez, c'est-à-dire tout ce qui a une valeur économique comme de l'argent et des biens), le passif (ce que vous devez, c'est-à-dire ce que vous devez à d'autres, comme des prêts et des remboursements de crédit) et les capitaux propres (le montant que les investisseurs percevront après la liquidation de l'entreprise en cas de faillite ou autre) à la date de clôture.

Voici les composants principaux d’un bilan:

  • Actif courant : ensemble des biens et des services pouvant être consommés ou vendus dans l'année. Il s'agit par exemple des stocks et de l'argent que les débiteurs doivent à votre entreprise (compte débiteur).
  • Passif courant : ensemble des dettes qui doivent être payées à moins d'un an. Il s'agit par exemple de l'argent que votre entreprise doit à ses créanciers (compte créditeur) et de dettes (provenant de la dette globale à long terme) dues dans les 12 prochains mois.
  • Actif non courant : ensemble de biens qui ne peuvent pas être convertis en liquidité dans l'année et qui sont utilisés pour faire fonctionner l'entreprise. Il s'agit par exemple de machines et de mobilier.
  • Passif non courant : ensemble des sommes à payer au cours des prochaines années comme les prestations de retraites au-delà de l'exercice en cours.
  • Capitaux propres : ce sont les montants que les investisseurs recçoivent en cas de liquidation d'une société une fois réglées toutes ses dettes.
Bilan simplifié exemple
Exemple de bilan simplifié

Vérifiez la disposition des rubriques pour élaborer un bilan qui servira à des fins de conformité, ainsi que pour attester des performances de l'entreprise.

2. Le compte de résultat

Également connu sous le nom d'état des pertes et profits ("profits and losses" ou P&L en anglais), le compte de résultat donne une vue d'ensemble des recettes et des dépenses de votre entreprise sur une période donnée, c'est-à-dire le résultat net de votre entreprise.

Le compte de résultat est considéré comme l'état financier le plus important et c'est le premier que les parties prenantes : investisseurs, exploitants et décideurs vont consulter puisqu'il indique les résultats opérationnels de votre entreprise.

Voici les composantes du compte de résultat :

  • Chiffre d'affaires : revenus générés par la vente de biens et de services après déduction des remises et rabais (comme des réductions de prix).
  • Charges : coûts payés pour produire les biens et les services vendus (appelé le coût des ventes) et des dépenses liées aux opérations.
  • Bénéfice : bénéfice généré par une entreprise dans le cadre de ses opérations. Cela englobe la marge brute, le résultat d'exploitation et le bénéfice net.

Différence entre marge brute, résultat d'exploitation et bénéfice net

La marge brute d'une entreprise se calcule en déduisant de son chiffre d'affaires total les dépenses liées à la production de biens (comme les matières premières, la main-d'œuvre et les escomptes).

Le résultat d'exploitation se calcule en déduisant de la marge brute tous les coûts liés à l'activité (dont la commercialisation et les charges administratives).

Le bénéfice net se calcule en incluant à la fois les flux de trésoreries entrants et sortants, comme les revenus d'intérêts et les impôts. C'est la dernière ligne du compte de résultat qui indique la rentabilité d'une entreprise.

Exemple compte de résultat simplifié
Exemple d'un compte de résultat simplifié

3. L'état des flux de trésorerie

L'état des flux de trésorerie montre la provenance et l'utilisation des liquidités dans votre entreprise. Il indique aussi si votre entreprise dispose de suffisamment de liquidités pour faire face aux dépenses quotidiennes et aux achats d'actifs.

Cet état des flux de trésorerie montre aussi l'augmentation ou la diminution nette des liquidités au cours d'une période donnée. Il met en évidence la capacité de votre entreprise à lever des fonds en cas de besoin.

La différence fondamentale entre un compte de résultat et un état des flux de trésorerie est que le premier détermine si votre entreprise réalise des bénéfices tandis que le second vérifie si votre entreprise génère des liquidités pour financer les charges et rester opérationnelle.

Voici les composantes d'un état des flux de trésorerie :

  • Activités d'exploitation : flux de trésorerie lié aux opérations quotidiennes servant à montrer la différence entre le résultat net et la trésorerie utilisée pour les activités de l'entreprise. 
  • Activités d'investissement : flux de trésorerie en provenance ou en direction des actifs non courants. Il s'agit par exemple de la vente ou de l'achat d'un bien immobilier ou d'une machine. 
  • Activités de financement : flux de trésorerie provenant d'activités de financement qui comprennent généralement les liquidités générées par l'émission d'actions.

Comment préparer un état des flux de trésorerie

Il y a deux manières de préparer un état des flux de trésorerie : directe et indirecte. La méthode directe commence avec les opérations en espèces, alors que la méthode indirecte commence avec le résultat net (provenant du compte de résultat). Si vous utilisez la méthode indirecte, alors les dépenses non monétaires, lorsque l'argent ne change pas de main, comme les dépréciations, devront être prises en compte.

Quelle que soit la méthode choisie, divisez votre état des flux de trésorerie en trois parties basées sur les activités d'exploitation, d'investissement et de financement, puis ajoutez le flux de trésorerie à chaque partie comme dans l'exemple ci-dessous.

Méthode de préparation d’un état des flux de trésorerie
Deux méthodes pour préparer un état des flux de trésorerie

4. L'état des capitaux propres

L'état des capitaux propres indique les modifications d'investissements des entrepreneurs pendant l'exercice comptable : il s'agit généralement d'une année entière. Néanmoins, un exercice comptable peut aussi être plus court (trimestriel ou semestriel) selon les pratiques de l'entreprise.

L'état des capitaux propres est généralement une composante du bilan. Alors que le bilan fournit un aperçu de l'actif, du passif et des capitaux propres de votre entreprise à la date de clôture, l'état des capitaux propres indique la valeur de votre entreprise une fois que les investisseurs/exploitants ont été payés.

Il montre également comment les investissements des actionnaires ont évolué au fil temps, ce qui aide les exploitants à prendre des décisions sur les futures émissions d'actions.

Voici les composantes d'un état des capitaux propres :

  • Actions ordinaires : actions de la société qui permet aux actionnaires de percevoir des dividendes ou profits et leur donne un droit de vote.
  • Actions privilégiées : actions de la société pour lesquelles les bénéfices sont versés aux actionnaires avant les dividendes des actions ordinaires.
  • Prime d'émission : montant supplémentaire payé par les investisseurs sur la valeur nominale des actions.
  • Report à nouveau : total du solde créditeur conservé comme revenu et réinvesti dans l'entreprise après le versement des dividendes aux actionnaires.
  • Actions propres : actions de la société rachetées aux investisseurs pour éviter toute OPA ou pour augmenter le cours de l'action.
État des capitaux propres exemple
Exemple d'état des capitaux propres

Conseils et outils pour la préparation des états financiers

Il vous est possible de faciliter la préparation et l'analyse des états financiers en utilisant la technologie. Voici quelques logiciels pour rendre plus aisée une gestion financière :

  • Utilisez un logiciel comptable pour automatiser les processus comptables et éviter les erreurs lors de la création des états financiers.
  • Automatisez les opérations financières simples, dont la facturation, les comptes débiteurs et créditeurs pour optimiser votre comptabilité.
  • Utilisez un logiciel de reporting financier pour avoir une vue d'ensemble des états financiers. Personnalisez vos rapports et configurez des tableaux de bord informatifs avec des mesures clés.
  • Si vous utilisez toujours des feuilles de calcul pour votre comptabilité, renseignez-vous plutôt sur les logiciels de comptabilité gratuits pour commencer.
Et maintenant ? Consultez notre catalogue de logiciels de comptabilité pour trouver l’outil qu’il vous faut.

Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.

À propos des auteurs

Amita est analyste de contenu pour Capterra.

Amita est analyste de contenu pour Capterra.

Emilie, analyste de contenu pour Capterra, à l'affût des dernières tendances technologiques et stratégiques pour PME. Spécialisée en e-commerce, fan de podcast audio et de carlins.

Emilie, analyste de contenu pour Capterra, à l'affût des dernières tendances technologiques et stratégiques pour PME. Spécialisée en e-commerce, fan de podcast audio et de carlins.