10 métriques que votre tableau de bord financier doit inclure

Publié le 15/06/2022 par Emilie Audubert

Est-ce que votre entreprise navigue à vue, sans informations sur ses métriques financières ? Quand les flux de trésorerie sont tendus, diriger une PME sans informations claires peut s’avérer un défi. Un tableau de bord financier peut faire partie des solutions à envisager pour votre structure.

 Les métriques essentielles d’un tableau de bord financier

Un tableau de bord financier est un outil crucial  pour avoir une vue d’ensemble de la situation financière de votre entreprise. Grâce à ce dernier, vous pouvez explorer les données collectées par les services comptables et financiers : qui paie, combien, sous quelle forme et pour quel produit ou service.

Découvrez dans cet article quelques conseils et des exemples d’informations à intégrer pour optimiser  votre  tableau de bord financier.

Qu’est-ce qu’un tableau de bord financier ?

Un tableau de bord  financier désigne un outil de reporting qui regroupe des métriques soigneusement sélectionnées pour vous donner un aperçu de la situation financière d’une entreprise. Il présente des points de données importants issus du service financier sous forme d’infographies ou de cartes.

Contrairement aux feuilles de calcul et aux rapports statiques, les tableaux de bord financiers  peuvent être personnalisés pour illustrer les tendances que les utilisateurs souhaitent surveiller, telles que les ventes, le marketing, les opérations, la chaîne logistique, les produits, ou encore les régions. De plus, les tableaux de bord financiers modernes fournissent des informations pragmatiques pour faciliter la gestion quotidienne de l’entreprise.

Cependant, si un tableau de bord est par définition informatif, il est possible d’y inclure trop d’informations. Dans ce cas, surcharger votre tableau de bord ou n’y ajouter que des indicateurs intéressants, mais pas nécessaires, peut décourager les utilisateurs de se pencher sur les informations cruciales.

Des logiciels, tels que les logiciels de gestion financière ou les outils de tableaux de bord intègrent des tableaux de bord au sein de leurs fonctionnalités, et peuvent vous fournir une certaine flexibilité pour définir métriques et réaliser des analyses.

Quelles sont les métriques les plus importantes pour votre tableau de bord financier ?

Pour identifier les métriques qui doivent figurer sur votre tableau de bord, il est essentiel de vous  poser trois questions essentielles.

Qui va consulter votre tableau de bord ?

Identifier le public auquel le tableau de bord est destiné vous permet de définir les données pertinentes et le type d’interactions ou de graphiques à inclure. Par exemple, si votre tableau de bord est destiné à être consulté par un analyste financier, vous pouvez y inclure des ratios complexes. Par contre, il faudra alléger la formule pour les services non financiers.

Quels sont vos objectifs commerciaux ?

Définissez clairement les objectifs que les utilisateurs chercheront à atteindre en consultant votre tableau de bord. Veulent-ils améliorer la productivité, réduire les coûts ou préserver les flux de trésorerie ? Toutes ces informations vous permettront de cibler les métriques utiles.

Comment éviter la surcharge de métriques ?

Choisir les bonnes métriques constitue un travail de longue haleine. Si vous en choisissez trop ou trop peu, vous passerez à côté de ce que vous voulez illustrer. Collaborez avec d’autres équipes et d’autres responsables pour identifier les métriques importantes qui doivent être incluses sur le tableau de bord financier.

Les bonnes pratiques révèlent que 8 à 10 métriques permettent de fournir une vue d’ensemble pertinente des performances commerciales.

Vous pouvez faire appel à plusieurs tableaux de bord : l’un peut être publié sur votre site web pour illustrer la croissance de votre PME et un autre, plus détaillé, peut être disponible auprès des membres du conseil d’administration uniquement.

Les métriques que vous faites afficher sur votre tableau de bord financier dépendent de vos objectifs et du public ciblé.

10 métriques à intégrer à votre tableau de bord financier

Pour vous aider dans la constitution de votre tableau de bord, nous avons identifié 10 métriques qui constituent un excellent point de départ pour suivre les performances de votre entreprise.

10 métriques à faire figurer dans un tableau de bord financier

Données démographiques totales et des clients

Obtenez les dernières données mises à jour sur le nombre de clients pour votre tableau de bord. Divisez-les par genre, profession et tout autre facteur démographique pour savoir en un coup d’œil qui sont vos clients et comment attirer plus de leads.

Bénéfices nets classés par commercial, produit ou mois

Cela évalue les bénéfices nets de votre entreprise, soit le montant que vous conservez une fois toutes les dépenses déduites, comme le coût des biens vendus, les dépenses d’exploitation et la dette. Vous pouvez également classer vos bénéfices nets par produit, par mois ou par commercial.

Ratio d’endettement

Cela mesure comment votre entreprise paie pour de développer (dette ou fonds propres) et signale quand les opérations deviennent trop dépendantes des emprunts ou du crédit. Un ratio élevé désigne un fort taux d’endettement, ce qui est bien sûr à éviter.

Remarque : les trois premières métriques constituent des indicateurs de performances clés (KPI). Ces indicateurs vous donnent un aperçu des performances présentes et futures de votre entreprise, basé sur les ventes attendues et les tendances mensuelles. Les responsables haut placés sont les plus à même de consulter ces KPI et de les comparer avec les objectifs définis pour l’entreprise.

Ratio du fond de roulement

Cela mesure la santé financière de votre PME en estimant les ressources disponibles à convertir facilement en liquidités au sein d’une année fiscale pour répondre aux obligations de paiement à court terme. Un ratio de fonds de roulement positif indique que vous pouvez facilement financer vos opérations présentes et futures sans nuire à votre capacité de remboursement de vos dettes.

Tendances des revenus et des dépenses

Comparez le montant total des revenus que vous recevez à vos dépenses mensuelles. Classez vos dépenses et vos revenus selon le type de produit ou de service. Pour aller plus loin, comparez les montants réels aux estimations ou aux prévisions et illustrez les écarts dans un graphique des tendances.

Flux de trésorerie d’exploitation

Cela évalue le montant total généré par les opérations commerciales habituelles. Suivez cette métrique pour vous assurer que votre entreprise dispose de suffisamment de liquidités après règlement des opérations quotidiennes et des dépenses. Un flux de trésorerie d’exploitation positif indique que votre entreprise est dans le vert.

Remarque : les 4e, 5e et 6e métriques sont des indicateurs opérationnels qui surveillent le fonctionnement de votre entreprise. Cette partie du tableau de bord vous donne un aperçu basique de la situation actuelle.

Taux de rotation des comptes débiteurs

Cette métrique évalue à quelle vitesse vous recevez des revenus issus de biens ou de services vendus à crédit. Elle vous donne une idée précise de la capacité de paiement de vos clients en montrant dans quels délais ils peuvent rembourser le crédit que vous leur avez accordé.

Marge bénéficiaire brute

Cette métrique évalue l’efficacité de la production de votre entreprise sur la durée. Elle illustre l’efficacité avec laquelle vous gérez vos ressources. Des marges brutes en baisse peuvent être assez inquiétantes, car cela révèle que le coût de production des biens ou des services est supérieur aux recettes qu’ils génèrent.

Marge bénéficiaire d’exploitation

Cela mesure les revenus de votre PME après déduction du coût hors production des biens vendus, comme les frais de vente, les frais généraux et les frais administratifs. Les coûts d’embauche des commerciaux et de la publicité sont par exemple inclus dans le calcul de la marge bénéficiaire d’exploitation.

Taux de rotation des actifs

Cela évalue l’efficacité avec laquelle votre entreprise utilise ses actifs, que ce soit des éléments tangibles (matériel informatique, bureaux) ou intangibles (argent, propriété intellectuelle) pour générer des revenus. Plus le taux de rotation est élevé, meilleures sont les performances financières.

Remarque : les quatre dernières métriques sont des indicateurs financiers qui surveillent la viabilité de votre entreprise et de son modèle commercial. Elles peuvent indiquer les chances de réussite de votre PME. Ces métriques sont généralement utiles pour les investisseurs désireux d’analyser la santé de l’entreprise.

Vous avez choisi vos métriques ?  

Une fois que vous avez sélectionné les métriques que vous souhaitez utiliser sur votre tableau de bord financier, il ne vous reste plus qu’à suivre les étapes suivantes.

Consolidez vos sources de données

Dans un premier temps, déterminez les sources à partir desquelles le tableau de bord doit extraire les informations pour générer vos métriques. Les métriques financières extraient généralement des données issues de plusieurs services, notamment les ventes, le marketing, la production et l’administration.

Dans un second temps, consolidez les transactions historiques à partir d’un logiciel d’Enterprise Resource Planning. Si votre service financier utilise Excel, créez une feuille de calcul à part et incluez des étiquettes pertinentes pour l’ensemble de données que vous voulez voir figurer sur votre tableau de bord. Incluez également l’analyse de vos profits et pertes, de votre bilan, des flux de trésorerie, de votre budget et de vos prévisions, ainsi que de tout autres informations financières.

Sur un tableau de bord de reporting financier, les visualisations ne seront utiles que si les données représentées sont précises, complètes et pertinentes. Pour se faire, penchez-vous sur l’automatisation de la comptabilité pour mieux préparer vos données et en extraire facilement la source.

Appuyez-vous sur les bons outils et la bonne technologie
La visualisation des données est un secteur en pleine évolution où vous trouverez de nombreux logiciels adaptés, qu’il s’agisse de logiciels de tableau de bord, ou encore de  visualisation des données. Avant d’opter pour la solution de votre choix, veillez toutefois à  investir dans des outils qui s’intègrent facilement à votre pile technologique actuelle et aux besoins de vos équipes financières.

Et maintenant ? Consultez notre catalogue de  logiciels de reporting financier pour trouver l’outil qu’il vous faut.

Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.

À propos de l'auteur

Content Analyst pour Capterra, à l'affût des dernières tendances technologiques et stratégiques pour les PME. Spécialisée en e-commerce, passionnée de podcast audio et des carlins.

Content Analyst pour Capterra, à l'affût des dernières tendances technologiques et stratégiques pour les PME. Spécialisée en e-commerce, passionnée de podcast audio et des carlins.