Digitalisation des PME françaises : quels outils cloud ?

Publié le 12/03/2018 par Sonia Mokrani

Digitalisation des PME françaises - quels outils cloud

9 secteurs technologiques à prioriser dans votre transformation numérique

 

Transformation digitale, cloud, ère du numérique, digitalisation… qui n’a pas entendu ces mots ? Ils font le buzz depuis plusieurs années en France (et ailleurs) et s’inscrivent dans la modernisation globale de notre société. Mais si leur signification est claire pour les experts, ces termes peuvent être source de confusion pour le commun des mortels. Qu’est ce que la digitalisation des processus, et qu’implique-t-elle exactement ? Qu’est-ce que les logiciels cloud ont à voir dans tout ça ?

Les entreprises françaises : à la traîne en termes de digitalisation !

Si l’on se penche sur le monde des entreprises, et plus particulièrement des PME, on se rend compte que l’incertitude est tout aussi présente. Les petites entreprises ne savent pas quoi faire de ces termes, et ne savent pas vraiment en quoi ces concepts les affectent. Résultat : les TPE et PME françaises sont en retard dans la migration de leurs processus vers le numérique et le cloud. Plusieurs chiffres en témoignent. D’abord, l’actuelle 16e place de la France au classement DESI (Digital Economy and Society Index) qui mesure la digitalisation des pays européens, plaçant notre pays loin derrière les leaders nordiques. Mais aussi, plus inquiétant, le fait que les responsables de
87 % des PME françaises ne considèrent pas la digitalisation comme une priorité : l’enquête menée en 2017 par BPIfrance auprès de près de 2 000 dirigeants de PME montre un évident manque d’intérêt à l’égard du numérique.

Pourquoi digitaliser son entreprise en 2018 ?

Il semblerait que les PME françaises aient besoin d’être encouragées. Et quoi de mieux qu’une nouvelle réglementation pour vous pousser dans le droit chemin ? Actuellement, deux nouvelles lois pourraient amener les entreprises à accélérer la digitalisation de leurs processus et à adopter des logiciels dans cette démarche. Au niveau national, la fameuse loi El Khomri, déjà en place, encourage la numérisation des feuilles de paie et ce faisant leur dématérialisation, alors qu’au niveau européen, le RGDP ou règlement européen sur la protection des données (qui entrera en vigueur en mai 2018) prévoit un renforcement du cadre légal en termes de stockage et de transmission des données personnelles, dans le but d’optimiser la sécurité.

En parallèle, selon une étude de Gartner menée auprès des entreprises françaises, il semblerait qu’il y ait du changement en 2018 puisque le budget alloué à la digitalisation devrait augmenter : de 20 % du budget IT total en 2017, il passe à 30 %. Si vous avez augmenté votre budget digitalisation pour 2018, vous êtes donc sur la bonne voie.

données clés digitalisation des pme en france

Les technologies cloud tirent la transformation numérique vers le haut

Le problème, c’est que bien des PME ne savent pas par où commencer. “Le digital sert à fluidifier, à réduire les frictions”, dit Nicolas Glady, docteur en économétrie et professeur à l’ESSEC. D’après cet expert, “c’est par l’usage (le problème à résoudre) que la question doit se poser, et en fonction il faut déterminer les solutions IT possibles. […] Ensuite, par quel bout prendre le problème ? Faut-il d’abord se mettre en conformité (RGPD, RH, etc.) ou s’attaquer à des problèmes business ?” Selon lui, “il faut généralement commencer par avoir une approche customer-centric et digitaliser les process en essayant avant tout de s’adapter au besoin de ses clients. [En outre,] il faut bien évidemment s’assurer d’être en conformité.” En tant que PME, vous devrez donc d’abord analyser vos processus et déterminer vos points faibles afin de savoir quoi prioriser dans cette conduite du changement.

Ensuite, il faudra faire un choix d’outils. Mais quels sont les logiciels d’entreprise les plus appropriés ? Quels sont les avantages des solutions SaaS par rapport aux logiciels classiques ? Les dirigeants de TPI, par exemple, ne sont bien souvent pas des spécialistes en matière d’informatique. Et s’ils veulent prendre conseil auprès d’experts, ils ne savent pas toujours vers où se tourner. Comment ne pas se tromper et éviter de faire comme 33 % des entreprises au niveau mondial qui ont fait marche arrière et annulé leur projet de digitalisation ces deux dernières années, comme le mentionne un rapport de Fujitsu sur la transformation digitale ? Quand on sait que ce genre de revers coûte en moyenne plus de 500 000 € aux grandes entreprises, on a intérêt à bien choisir. Car même si les frais seront moindres pour votre TPE ou PME, vous aurez peut-être plus de mal à vous en remettre.

Les logiciels SaaS, driver du changement

C’est là que les logiciels cloud (ou “SaaS”) prennent tout leur sens. Contrairement à un logiciel traditionnel qui suppose installation sur site, stockage des données et maintenance, le logiciel SaaS est généralement accessible en ligne et par abonnement. Il est beaucoup plus simple de changer d’outil si après quelques mois d’essai vous n’êtes pas convaincu. Selon le même rapport, la transformation digitale est censée apporter des résultats au niveau opérationnel et financier dans les premiers 18 mois en moyenne. Il ne faut donc pas hésiter à changer de logiciel s’il ne convient pas, et avec le SaaS, c’est beaucoup plus facile.

Quel est le meilleur logiciel pour commencer la transformation numérique ?

Pour vous aider à faire le bon choix d’application cloud dès le début (ou pour vous donner d’autres options si vous n’en en êtes pas à votre premier essai), nous avons utilisé notre comparateur de logiciels. Il présente plus de 300 000 avis d’utilisateurs qui évaluent les applications sur plusieurs critères : fonctionnalités, facilité d’utilisation, rapport qualité-prix, service client. À partir de ces avis, nous avons établi une liste des meilleurs outils dans les 9 catégories de logiciels les plus critiques pour la digitalisation. Loin d’être un simple effet d’annonce ou une stratégie de communication, ces outils doivent avant tout vous faire gagner en efficacité, et donc en productivité.

Ressources humaines et gestion des fiches de paie

digitalisation des pme ressources humaines

À moins que vous ne soyez un auto-entrepreneur, si vous êtes dirigeant de PME, vous avez au moins quelques employés. C’est pourquoi les logiciels RH vous sont indispensables. Ils vous aident à mieux gérer le personnel et les tâches relatives aux ressources humaines : gestion des objectifs, planification, suivi des heures, mais aussi génération de fiches de paie électroniques, comme le préconise la loi El Khomri. Parmi les outils de RH les mieux notés sur notre comparateur de logiciels métiers, citons BambooHR et monday. Si vous préférez utiliser un outil français, vous pouvez tester PayFit, Nibelis ou encore les solutions RH de Meta4.

ERP (Enterprise Resource Planning)

digitalisation des pme erp

Si l’on parle applications cloud et transformation digitale des entreprises, il faut mentionner les logiciels ERP (pour “enterprise resource planning”). Logiciel métier par excellence, un ERP (parfois appelé PGI en français) vise à unifier le système d’information d’une entreprise en centralisant les différentes phases de production. Ses fonctionnalités sont variées : planification, gestion des ressources (humaines et matérielles), budgétisation… Ce sont des outils généralement complexes et tournés vers les grandes entreprises, mais des logiciels cloud plus accessibles aux PME ont vu le jour. Pour Fred Cavazza, influenceur et marketing technologist, la priorité dans la digitalisation des processus, c’est un logiciel pour piloter l’activité. “Il faut avoir au moins un tableau de bord de l’activité, savoir où on en est dans les commandes, la production, la trésorerie. C’est essentiel, si on n’a pas ça, on navigue à l’aveugle”, dit-il. monday et AlloyERP sont parmi les logiciels ERP les mieux notés sur notre plateforme. Le logiciel Paymo, plus axé sur la gestion de projets, reçoit également de bons avis. Dans le made in France, Dolibarr, Silog et RunMyProcess ne sont pas en reste.

CRM (Customer Relationship Management)

digitalisation des pme crm

Les outils de customer relationship management (ou GRC pour “gestion de la relation client”) sont incontournables dans les milieux professionnels, sans doute parce qu’ils permettent de gérer un composant essentiel à toute entreprise : la clientèle ! Ils simplifient la relation client en centralisant toutes les informations et actions les concernant. Captation et analyse des prospects, gestion des contacts, marketing ou encore création de devis : nombreuses sont leurs fonctionnalités devenues indispensables au développement de toute entreprise, notamment des PME, surtout si elles sont en phase de croissance. “Gérer la fidélité des clients est important”, dit Fred Cavazza, “parce qu’il est plus simple de faire du re-bizz sur un client que d’essayer d’en capter de nouveaux”. Les outils de CRM les plus appréciés dans notre comparateur de logiciels sont HubSpot, Teamgate, Zoho CRM et bpm’online CRM. Les éditeurs français savent aussi y faire : on peut citer noCRM.io, Tilkee ou encore Eptica Enterprise Suite.

Collaboration

digitalisation des pme collaboration

Pour Valentin Blanchot, cofondateur du blog Siècle Digital, “la digitalisation d’une PME, c’est d’abord la fluidité des relations entre les différents collaborateurs. Ça va passer par l’intégration d’outils de collaboration comme Slack, qui est beaucoup plus simple à implémenter dans une PME que dans un grand groupe, où tout doit être plus normalisé.” Pensez donc à mettre en place un logiciel de collaboration, surtout si vous travaillez sur des projets en équipe. Samepage, Projectplace et Pipefy reçoivent de bons avis sur notre plateforme. Vous préférez acheter local ? Vous pouvez tester les logiciels français Wimi, Front ou Jamespot.

Création de devis

digitalisation des pme devis

Le devis est le document phare de beaucoup d’auto-entrepreneurs, notamment des artisans. Fred Cavazza pense que “trop de devis sont faits sur Word ou Excel et partent par email. On en perd la trace, et ça, ce n’est plus possible. On manque très clairement de productivité et de visibilité avec un tel mode de fonctionnement.” La mise en place d’un outil de gestion des devis, surtout s’il est cloud et mobile, simplifiera la création, l’envoi et la validation des devis, ce qui vous permettra de vous concentrer davantage sur votre travail réel. Parmi les mieux notés sur Capterra, on trouve les applications KBMax 3D CPQ, A1 Tracker ou encore PandaDoc. Les logiciels français ne sont pas à la traîne avec des outils comme Mirabelle, Henrri ou encore Batappli pour le secteur du bâtiment.

Comptabilité

digitalisation des pme comptabilité

Qui dit entreprise, dit nécessairement comptabilité. Bien qu’informatisée depuis plusieurs années, elle implique toujours la saisie manuelle des données, par faute d’interfaçage entre les logiciels de comptabilité et les autres sources d’information de l’entreprise. Toutefois, il existe des alternatives pour simplifier son processus, souvent sous forme d’outils SaaS et automatisés. Parmi notre catalogue de logiciels de comptabilité, citons Sage, Tipalti et Deltek Vision, qui sont parmi les mieux notés par les utilisateurs. Quant aux logiciels français, les solutions comme Dougs, les outils de Cegid, Zefyr ou encore VerticalSoft (qui s’adresse plus particulièrement aux associations et aux fondations et qui propose aussi des fonctionnalités de CRM) sont de très bonnes options.

Sécurité des données

digitalisation des pme sécurité

La sécurité dans une entreprise passe par plusieurs éléments, mais sécuriser vos données (ou celles des autres, si votre entreprise pratique le stockage en ligne des informations personnelles des clients) est crucial. Autrement, on s’expose à des risques de piratage, de fraude ou d’espionnage notamment. Selon Valentin Blanchot, “la sauvegarde des données, qu’il s’agisse des données concrètes au quotidien ou de la protection des données des clients, s’inscrit dans la digitalisation des PME”. Choisissez un logiciel professionnel pour optimiser la sécurité de vos données (cryptage, contrôles, gestion des risques) et, par la même occasion, être conforme à la nouvelle loi européenne. Même si “les outils vont se mettre à la page pour le RGDP”, comme nous le fait remarquer Valentin Blanchot, une sécurité supplémentaire ne sera pas de trop : WebTitan, Teramind ou encore Webroot reçoivent de bons avis sur notre site. Côté éditeurs français, nous vous suggérons entre autres les solutions Cyberwatch, Elastic Detector et Reveelium.

E-commerce

digitalisation des pme e-commerce

De nos jours, tout passe par le web, notamment les transactions commerciales. Acheter sur Internet est devenu incontournable pour bien des Français. Selon un rapport publié par la FEVAD pour l’année 2017, les ventes en ligne en France ont augmenté de 14 % en un an, et ce marché devrait atteindre 90 milliards d’euros en 2018. C’est donc un véritable avantage compétitif si votre commerce est déjà en ligne : vous pouvez encore investir et mesurer vos résultats. Et s’il ne l’est pas, franchir le pas vous apportera de réels bénéfices. Weebly, Wix ou les produits d’Auction Software sont quelques-unes des applications e-commerce basées sur le cloud les plus appréciées par les utilisateurs. Elles faciliteront la transition vers la vente en ligne si votre PME commercialise des produits. Si vous recherchez plutôt un logiciel français, testez WStudio, Lengow ou encore Mirakl.

Business intelligence et analytique

digitalisation des pme bi et analytics

La BI est l’art d’aider les dirigeants d’entreprise à prendre des décisions. Extraction et exploration des données, tableaux de bord, rapports analytiques de suivi… Les outils et moyens sont variés, allant du logiciel cloud gratuit jusqu’aux solutions premium. Selon une étude menée en 2017 par Gartner, 27 % des responsables d’entreprises françaises cite la BI (associée à l’analytique) parmi les trois principaux secteurs technologiques dans lesquels leur société pense investir. Looker, Board et SysAid sont des outils cloud de business intelligence bien notés sur notre site. En matière de logiciels SaaS français, citons Digimind ou Mention.

Quelles innovations technologiques pour demain ?

Outre ces catégories de logiciels, d’autres technologies utiles pour l’entreprise et son écosystème digital prennent de l’importance. Dans son rapport sur les tendances technologiques en 2018, Gartner met en avant plusieurs points. L’intelligence artificielle (AI) révolutionnera les stratégies commerciales, l’Internet des objets (IoT) deviendra incontournable, la réalité augmentée viendra assister l’e-commerce et les chatbots ou agents conversationnels boosteront l’engagement client. Concepts encore réservés aux entreprises de grande taille, ils feront vite partie du quotidien des PME. N’hésitez pas à consulter les fonctionnalités des logiciels de ce genre pour en savoir davantage.

 

outils cloud par catégorie
Tableau récapitulatif des outils cloud par catégorie

Réussissez votre digitalisation grâce à la communauté cloud !

Et vous, connaissez-vous d’autres logiciels cloud ? Lesquels utilisez-vous ? Si, à l’instar de Lafuma (qui a communiqué sur sa transformation digitale), vous avez réussi à digitaliser les processus de votre entreprise, racontez-nous votre expérience dans les commentaires !

Et si vous recherchez encore le ou les logiciels professionnels adéquats pour votre PME, n’hésitez pas à consulter notre répertoire de logiciels métiers. Vous y trouverez très certainement votre bonheur pour améliorer l’efficacité de votre entreprise.

——–

Crédit : “France” par anbileru adaleru, de Noun Project