51 % des Français se disent prêts à investir dans les crypto-monnaies

Publié le 26/10/2021 par Emilie Audubert

Enquête sur les français et l’utilisation des crypto-monnaies

À l’heure où les marchés financiers traversent un bouleversement lié à la crise sanitaire du COVID 19, investir dans les crypto-monnaies semble une alternative considérée par un nombre croissant de consommateurs selon une étude récemment menée par Capterra. Créée en 2009, et première des crypto-monnaies décentralisées, Le Bitcoin connaît une certaine popularité, incitant les banques centrales et les institutions gouvernementales à repenser leur fonctionnement monétaire, comme en atteste le lancement du projet d’un euro numérique.

La France s’est également dotée d’une réglementation visant à encadrer et favoriser les initiatives autour des crypto-monnaies. Quelques initiatives ont ainsi vu le jour, avec des entreprises telles que la société Ledger, proposant des services de gestion de portefeuilles de crypto-monnaies. Ajouter ces devises numériques à leurs options de paiement existantes, directement depuis leur site ou via un partenariat, a également été l’un des choix effectués par certaines entreprises pour intégrer la nouveauté des crypto-monnaies à leur processus.

En quoi consiste le principe des crypto-monnaies et comment sont-elles employées par les français ? C’est ce à quoi Capterra.fr a souhaité répondre dans une étude en deux parties, réalisée auprès d’un panel de 955 consommateurs en septembre 2021. Vous trouverez la méthodologie détaillée à la fin de cet article.

Crypto-monnaies : en quoi consistent-elles ?

Définition crypto-monnaie

Selon le site spécialisé, coinmarketcap, ce sont plus de 6000 crypto-monnaies (lien en anglais) qui sont à ce jour en circulation. Reposant sur un concept financier alternatif, elles ont su susciter l’intérêt des français : lorsque interrogés sur leur connaissance du concept de crypto-monnaie, ils sont près de 65 % à déclarer le connaître, quand 80 % indiquent suivre l’actualité liée à cette monnaie de nouvelle génération.

Suivi de l’actualité des crypto-monnaies par les français

Mises sous les feux des projecteurs lors de l’apparition de Bitcoin, les crypto-monnaies proposent un écosystème financier indépendant et digitalisé, s’adressant aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. Cet écosystème repose sur des fondements différents de ceux du système bancaire classique.

Les technologies sur lesquelles reposent les crypto-monnaies

À l’origine du concept technologique des crypto-monnaies, il y a tout d’abord le principe d’une base de données chiffrée, ou registre de transaction, partagée via différents ordinateurs. Cette base de données est ouverte aux membres du réseau, permettant à chaque participant d’effectuer une modification du répertoire, ou transaction.

Dès lors qu’un changement, ou “bloc”’ est opéré, ce dernier est daté puis ajouté au répertoire accessible par tous. Il est ensuite validé et contrôlé par l’ensemble des membres, qui par ce biais, confirment toute opération réalisée via le réseau. Cette technologie d’échange et de stockage, sécurisée à l’aide de la cryptographie, permet d’effectuer le suivi de tout échange réalisé par les utilisateurs.

Exemple d’une transaction selon le modèle Blockchain


Connue sous le nom de chaînes de blocs, elle a notamment été popularisée par le Blockchain, protocole de chaînes de blocs sur lequel est basé le Bitcoin et présenté dans le schéma ci-dessus.

Pourquoi les français investissent-ils dans les crypto-monnaies 

Les monnaies fiduciaires telles que l’euro ou le dollar, connues sous le terme de FIAT, sont régulées par les banques centrales. Les crypto-monnaies quant à elles ne sont pas soumises à la validation d’une institution unique, mais à celles des membres du réseau, soit une validation en peer-to-peer (de pair à pair).

Lorsqu’une transaction est effectuée, ce sont les utilisateurs appelés “mineurs” qui procèdent à sa validation. En échange de leur participation à ce processus, ils reçoivent une récompense sous forme de jetons échangeables contre des crypto-monnaies. C’est cet aspect de validation financière alternative qui a notamment favorisé l’engagement des Français qui ont décidé d’investir dans les crypto-monnaies.

Top 4 des intérêts des français pour investir dans les crypto-monnaies

En effet, outre leur intérêt pour faire partie d’une solution innovante et la perspective de générer des profits, ils sont nombreux à mentionner leur attrait pour la philosophie des crypto-monnaies et l’alternative qu’elles offrent au système bancaire classique. 

Afin d’analyser l’impact d’une introduction des crypto-monnaies sur vos options de paiement, il est important de pouvoir comparer l’utilisation de cette méthode par rapport aux méthodes classiques. De nombreux logiciels de traitement des paiements vous permettent d’extraire des rapports et analyses sur les comportements de vos clients quant aux options de paiement plébiscitées par vos clients.

Bitcoin : la crypto-monnaie numéro 1 des français

Au sein de l’ensemble du panel interrogé, ce sont près de 21 % des répondants qui indiquent avoir effectué le test de l’utilisation des crypto-monnaies, quand 30 % prévoient de les utiliser dans le futur. L’un des facteurs favorisant l’adoption de cette alternative a notamment été celui de la pandémie, un déclencheur pour près de 68 % d’entre eux.

Prévisions d’achat des français avant et pendant la pandémie de COVID 19
Si l’offre de crypto-monnaies foisonne de nombreuses options, Bitcoin, première devise à s’être illustrée dans le secteur, reste le premier choix pour 81 % des français qui ont investi dans les crypto-monnaies. 

Top 5 des crypto-monnaies populaires auprès des acheteurs français

Bitcoin remporte également 43 % des suffrages de ceux qui planifient un investissement futur, quand des options telles que Ethereum, pourtant deuxième crypto-monnaie plébiscitée à l’échelle mondiale, ne sont pas aussi populaires dans l’hexagone. Ethereum a été sélectionnée par 45 % des acheteurs actuels, et par seulement 8 % de ceux ayant fait part d’une intention d’achat.

Top 5 des crypto-monnaies populaires auprès des acheteurs français.

71 % des répondants ayant procédé à un investissement dans les crypto-monnaies se déclarent satisfaits ou très satisfaits de leur décision.

Si vous envisagez de proposer des crypto-monnaies comme mode de paiement, choisir parmi les nombreuses options de crypto-monnaies disponibles reste un défi pour les entreprises. Pour engager vos clients, mener une enquête pour recueillir leurs souhaits peut être une source importante de données avant toute prise de décision.

Comment l’achat de crypto-monnaies est-il effectué ? 

Si le statut de “mineur” permet de faire l’acquisition de crypto-monnaies, il requiert toutefois de disposer d’importantes ressources matérielles. Une option alternative est envisageable pour l’acheteur : celle de l’achat direct de crypto-monnaies. Au sein des acquéreurs interrogés, ils sont ainsi 94 % à avoir réalisé un achat autonome de crypto-monnaies, et à n’avoir pas eu recours à un prestataire externe.

Une acquisition effectuée à 79 % via des plateformes d’achat et de vente

Option phare quand il s’agit de l’achat et la vente de crypto-monnaies : celle des plateformes d’échange de crypto-monnaies telles que Binance ou Crypto.com. Elles sont en effet privilégiées par 79 % des acheteurs, et offrent plusieurs fonctionnalités à ces derniers. Parmi ces dernières, la possibilité d’effectuer un échange de monnaies fiduciaires contre des crypto-monnaies, de réaliser du trading, mais aussi de bénéficier de conseils sur les taxes et réglementations en cours. 

Méthodes d’achats et de ventes de crypto-monnaies favorisés par les acheteurs
Ils sont 64 % à avoir recours aux plateformes bancaires en ligne. Si certaines de ces structures, connues sous le nom de néobanques, sont associées à des banques classiques telles que BforBank pour le groupe Crédit Agricole, certaines sont dédiées à la crypto-monnaies, et proposent à leurs utilisateurs la possibilité d’effectuer des achats et des ventes de devises numériques.

Enfin, ils sont 25 % à pencher pour les plateformes de trading. Trader sur des cryptomonnaies revient à négocier sur les mouvements des cours de l’une de ses devises. Pour se faire, les utilisateurs bénéficient d’un “Contrat For Difference” (CFD) ou “Contrat pour la Différence”, permettant d’effectuer un pari sur la hausse ou la baisse des actifs, sans en détenir. À l’issue de son pari, l’utilisateur peut échanger via sa plateforme la différence de valeur enregistrée au moment de l’ouverture et de la clôture du contrat CFD.

Le “Hot wallet” : portefeuille favorisé par les français

Pour pouvoir stocker et gérer leur crypto-monnaies, les utilisateurs doivent faire appel à un portefeuille de gestion. Ces derniers permettent de gérer les envois, la réception, ou encore la vente et l’achat de devises numériques, mais aussi de conserver les devises de façon sécurisée.

Conçus pour renforcer la protection du capital des utilisateurs contre les risques de piratage, ils se divisent en quatre catégories : 

  • Les “hot wallet” : une option de stockage reposant sur l’utilisation d’appareils avec une connexion directe à internet, permettant des transactions rapides. Cette option peut présenter toutefois certains risques d’exposition au piratage en raison de se connexion constante au registre.
  • Les “cold wallet” : des portefeuilles non connectés à internet destinés au stockage de sommes importantes. Si ces derniers sont favorisés pour ce type de montant, c’est en raison de la sécurité qu’ils procurent en étant déconnecté du registre. Cependant, ces derniers requièrent une étape supplémentaire pour effectuer des transactions : les devises doivent être tout d’abord être envoyées vers une plateforme d’échange afin de pouvoir être vendues ou transférées.
  • Les “hardware wallet” : des portefeuilles dits matériels, sous la forme de software ou d’appareils de stockage USB, permettant d’effectuer des transactions hors ligne. Si ces derniers offrent une garantie de sécurité par leur fonctionnement hors connexion, toutes les crypto-monnaies ne sont pas à ce jour supportées par ce système. 
  • Les “wallet papiers”’ : des portefeuilles permettant la conservation des données liées aux actifs sous un format papier à imprimer. Ces derniers proposent, de par leur format, une sécurité optimale des données, mais impliquent la perte des crypto-monnaies en cas de perte du papier.

Parmi ces options, les “hot wallet” arrivent ainsi en tête de liste des solutions adoptées à 61 % par les utilisateurs français.

Portefeuilles de crypto-monnaies utilisées par les acheteurs français

Le choix d’un portefeuille de crypto-monnaies peut donc reposer sur les besoins des consommateurs en matière de stockage ou de transactions des devises, mais aussi sur la sécurité de ces systèmes.

Paiement en crypto-monnaie : quels challenges ?

Si les crypto-monnaies, et particulièrement le Bitcoin, attirent les investissements de plus en plus d’entreprises françaises, la proposition d’une méthode de paiement par ce biais ne fait pas encore partie des solutions proposées par la majorité d’entre elles. Pourtant, parmi les participants n’ayant pas effectué ou considéré l’achat de crypto-monnaies, l’absence de ce service est jugé comme le premier bloqueur pour justifier leur choix.

Blouqueuurs adoption crypto-monnaies

Si des prestataires tels que Visa proposent de nouveaux types de cartes de paiement associées aux crypto-monnaies, ou que des passerelles autorisent les commerçants à accepter ce type de règlement, certains challenges tels que les coûts additionnels de conversion ou encore les craintes quant à la volatilité de ces devises restent des potentiels bloqueurs.

Comprendre à la fois le fonctionnement mais aussi la gestion des crypto-monnaies est essentiel pour toute entreprise désireuse d’investir ses efforts dans le secteur. Connaître les habitudes de dépenses qui y sont associées est une étape toute aussi importante. C’est à cet aspect que sera dédié le deuxième volet de cet article, consacré à l’analyse des comportements d’achats et d’investissement des utilisateurs de crypto-monnaies.

Et maintenant ? Consultez notre catalogue de portefeuilles de crypto-monnaies pour trouver l’outil qu’il vous faut.

Méthodologie :

Pour collecter les données de ce rapport, nous avons mené une enquête en ligne en Septembre 2021, regroupant la participation de 955 répondants.

Les critères de sélection des participants étaient les suivants :

  • Résident français
  • Âgé de plus de 18 ans
  • Connaissent ou sont familiers avec les crypto-monnaies (les personnes interrogées ont déclaré qu’elles étaient au moins “un peu familières” avec les crypto-monnaies et qu’elles pouvaient définir ce qu’elles signifiaient en sélectionnant la bonne définition parmi un choix de trois réponses).

REMARQUE : cet article a pour but d’informer nos lecteurs des problématiques liées au monde de l’entreprise en France. Il n’est en aucun cas destiné à fournir des conseils juridiques ou à approuver un plan d’action spécifique. Pour obtenir des conseils sur une situation spécifique, consultez votre comptable ou votre conseiller financier.

Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.

À propos de l'auteur

Content Analyst pour Capterra, à l'affût des dernières tendances technologiques et stratégiques pour les PME. Spécialisée en e-commerce, passionnée de podcast audio et des carlins.

Content Analyst pour Capterra, à l'affût des dernières tendances technologiques et stratégiques pour les PME. Spécialisée en e-commerce, passionnée de podcast audio et des carlins.