Préoccupé par le COVID-19 ? Visitez notre page de ressources pour savoir comment soutenir vos équipes à distance tout en restant productif.

Les activités de team building pour équipes en télétravail

Publié le 09/04/2020 par Caroline Rousseau et Christian Botta

team building entreprise

Le team building virtuel n’est pas un team building classique. Ici, on ne parlera pas déjeuner en équipe, blague spontanée au bureau, petit verre après le travail ou sortie karting organisée par le CE. En effet, il existe d’autres moyens de fédérer les membres d’une équipe distante. La messagerie instantanée, les visioconférences, les tableaux virtuels et bien d’autres choses peuvent aider à surmonter les distances pour faciliter la collaboration et la cohésion.

Pourquoi le team building ?

Avant de parler consolidation d’équipe dans le monde virtuel, il convient d’aborder brièvement ce qui fait qu’une équipe est une équipe. En résumé, une équipe est un système social. Certains de ces systèmes fonctionnent bien, d’autres un peu moins bien. Mais pourquoi ? Pourquoi certaines équipes sont-elles plus efficaces que la somme des membres individuels et d’autres moins ?

Si l’on en croit Daniel Coyle, l’auteur du livre “The Culture Code” (livre disponible en anglais), les équipes qui réussissent partagent trois caractéristiques typiques :

La sécurité

Dans le contexte d’équipes performantes, la sécurité signifie bien plus qu’un contrat de travail et un revenu assuré. Dans ce contexte, la sécurité est davantage une question de fiabilité et de confiance. Il s’agit donc d’une équipe dans laquelle les interactions respectueuses sont une priorité absolue. Développer ce sentiment de convivialité prend du temps : il faut miser sur des rituels fixes, mais aussi sur l’humour, les questions ouvertes et l’écoute active. C’est ça, le team building.

La vulnérabilité

La vulnérabilité doit être vécue. Ce n’est que lorsque le chef d’équipe admet ses erreurs ou demande de l’aide que les membres de l’équipe peuvent s’ouvrir aux autres. Parlez donc ouvertement de vos erreurs et des choses qui posent problème. Entraidez-vous et soutenez-vous mutuellement. Vous pouvez par exemple utiliser des éléments de gamification pour établir une culture d’équipe.

La raison d’être

En tant qu’équipe, il n’y a pas de motivation plus importante que de savoir pourquoi on se lève tous les matins et où va l’entreprise. Il a été prouvé que la motivation intrinsèque est plus efficace à long terme que la manipulation extrinsèque (un bonus, par exemple). La nature de ces motivations et de ces valeurs dépend de l’individu, mais une bonne équipe reconnaît les différents besoins et essaie de les prendre en compte et ce, même virtuellement.

Outils et préparation

Le monde numérique regorge d’options logicielles variées pour les équipes à distance.

Notre recommandation pour la collaboration virtuelle est la suivante : faites simple !

  • Utilisez des tableaux blancs virtuels hébergés dans le cloud (par exemple, les tableaux fournis par Mural, Miro ou Trello),
  • Utilisez un outil de messagerie (par exemple Slack),
  • Déterminez un espace de travail virtuel (par exemple Google Docs),
  • Choisissez un outil de web conférence (par exemple Zoom, Skype, Microsoft Teams, Facetime, Whereby…)

Outre les aspects techniques, vous devez également réfléchir à la raison pour laquelle vous prenez telle ou telle initiative de team building et quand il convient de l’organiser. Pour ce faire, posez-vous les trois questions suivantes :

  • En temps réel ou asynchrone ?

Est-il important que tous les participants soient assis en même temps devant leur écran ou peuvent-ils décider eux-mêmes de l’heure à laquelle rejoindre l’activité ?

  • Juste pour le plaisir ou plus ?

L’activité est-elle purement ludique ou peut-elle également contribuer à établir ou à améliorer les relations interpersonnelles ?

  • Une seule ou plusieurs fois ?

L’activité sera-t-elle ponctuelle ou répétée régulièrement ?

Voici deux scénarios pour illustrer ce point :

Vous menez une réunion en ligne pour une équipe relativement nouvelle et vous souhaitez mieux connaître vos collègues. Vous pouvez briser la glace en posant de simples questions, qui permettent d’apaiser la nervosité de tous et de trouver un terrain d’entente. Pourquoi ne pas demander à vos collègues, lors de la prochaine réunion d’équipe virtuelle, quelle est leur destination de vacances de rêve ou s’ils préfèrent les chiens ou les chats ? Si vous êtes en panne d’inspiration, jetez un coup d’œil à cette liste. Vous pouvez poser ces questions en direct ou les varier pour mieux s’adapter au contexte.

Afin de mieux se comprendre, il peut être utile que chaque employé se prépare un manuel d’utilisation personnel. Cela peut prendre la forme d’une vidéo ou d’une présentation PowerPoint stockée sur le serveur de l’entreprise et accessible à tous. Les nouveaux employés peuvent alors explorer les préférences et les habitudes de travail de leurs collègues. Contrairement à la méthode précédente, ce processus asynchrone est une action ponctuelle qui est plus qu’un exercice amusant. Voici un petit exemple (en anglais) de Didier Elzinga, PDG de Culture Amp.

6 activités de team building virtuel à essayer

engagement employéLe concept de team building signifie s’amuser ensemble, de façon régulière ; et cela s’applique également au monde virtuel. Il a été prouvé que jouer et s’amuser avec ses collègues renforce la confiance et améliore la coopération. Si vous lancez plusieurs jeux à la suite, vous pourriez bien donner naissance à une véritable olympiade au bureau. Cela peut s’avérer intéressant, surtout pour les équipes de taille. Vous aurez besoin de plusieurs idées de jeux et d’un logiciel de web conférence où vous pouvez placer des groupes de participants dans des salles virtuelles. Les équipes subdivisées organisent ensuite des compétitions parallèles telles que le pliage d’origami, la résolution de casse-têtes ou d’autres jeux créatifs et se voient décerner des médailles à la fin. Vous devez prévoir au moins 90 minutes pour mener à bien cet exercice.

Vous pouvez également simuler “l‘arrivée au bureau“. Ilengagement employé suffit pour cela d’ouvrir un canal de visioconférence pendant la première heure au bureau. Vous n’êtes pas obligé d’y participer, mais les membres de l’équipe qui n’ont pas de rendez-vous à cette heure-ci peuvent boire leur café devant la caméra, s’enquérir du bien-être de chacun ou simplement échanger un sourire. Nous pratiquons actuellement cette technique avec un client actuel. Nous ouvrons le canal à 8 h 30 et en général, un tiers de l’équipe est déjà présent au départ. Jusqu’à 8 h 45, nous sommes généralement au complet. Cette mesure favorise le sentiment de groupe, ne nécessite aucun effort particulier et peut être mise à l’essai rapidement et facilement.

engagement employéConnaissez-vous le film “Sans plus attendre” avec Jack Nicholson et Morgan Freeman ? Dans le film, nos deux protagonistes, condamnés par la maladie, dressent une liste de choses qu’ils veulent faire au moins une fois dans leur vie et les réalisent ensuite. C’est un concept que vous pourriez implémenter dans votre routine de team building. Demandez à vos collègues d’écrire leurs souhaits sur un tableau blanc virtuel (par exemple Mural ou Miro). Vous pouvez faire comme Brian Scudamore, le PDG de O2E Brands et demander aux membres de votre équipe quels sont leurs 101 objectifs de vie, mais vous pouvez également revoir ce chiffre à la baisse. Cet exercice contribue à accroître l’empathie au sein de l’équipe.

engagement employéLors des réunions de suivi, le tableau peut être révisé à plusieurs reprises et les actions réalisées peuvent être effacées. Jouer ensemble en ligne est une autre approche que vous pouvez adopter pour renforcer l’esprit d’équipe. Il peut s’agir de simples jeux amusants, tels que skribbl.io, où vous dessinez sur votre écran des termes que les autres doivent deviner, mais aussi d’activités plus élaborées issues du domaine de la gamification, c’est-à-dire l’utilisation d’éléments de jeu et de techniques de conception de jeux dans des contextes non ludiques. La méthode Lego® Serious Play® et le jeu du chamallow en sont des exemples. Comme cette approche de la gamification ou “SeriousGames” est encore relativement nouvelle dans le monde en ligne, nous vous recommandons de suivre le hashtag #SeriousGames4Remote sur les médias sociaux. Beaucoup de nouvelles idées émergent actuellement, qui peuvent être utiles pour la constitution d’équipes virtuelles.

engagement employéEt si vous avez la nostalgie des soirées entre collègues, pourquoi ne pas se retrouver le soir pour un afterwork devant votre ordinateur ? Si l’idée vous tente, vous pouvez ouvrir une taverne virtuelle avec vos collaborateurs. Parlez de tout et de rien et apprenez à mieux vous connaître, loin des sujets professionnels. Vous pouvez également changer le décor en demandant à chacun d’allumer une bougie et de créer une petite atmosphère de feu de camp (en y ajoutant éventuellement guitare, chamallows et histoires qui font peur).

engagement employéParfois, la meilleure chose à faire pour une équipe virtuelle n’a rien de virtuel : vous pouvez envoyer des cartes de félicitations informelles qu’ils peuvent ensuite remplir à nouveau et donner aux autres membres de l’équipe. C’est toujours agréable de sentir que l’on est apprécié ou de recevoir un petit geste d’attention. L’aspect tangible de cet exercice, avec une carte que l’on peut tenir dans ses mains, apporte une petite touche de reconnaissance personnelle qui n’a l’air de rien mais dont l’absence peut parfois mettre à mal le moral des troupes.

La distance, un défi à relever en soi

Constituer une équipe virtuelle n’est jamais évident. Et même en déployant tous les efforts possibles, il est plutôt difficile de concevoir qu’une équipe virtuelle puisse remplacer une équipe sur le terrain et des expériences partagées. Cependant, c’est parfois nécessaire de créer des équipes virtuelles quand les individus sont dispersés dans le monde entier ou ne peuvent se rencontrer en raison de circonstances extérieures. Des entreprises comme Basecamp et Buffer pratiquent le travail distribué depuis des années et déclarent avoir une excellente culture d’entreprise. Sans vouloir en douter, il est possible que ces entreprises manquent d’un point de comparaison dans l’autre sens.

Le blog de Trello propose davantage d’idées d’activités à distance. Côté outils, jetez un oeil au catalogue Capterra des logiciels collaboratifs qui servent également de messageries d’équipe.


À propos de l’auteur

Christian Botta est chef de projet et consultant pour des projets informatiques et technologiques depuis 2000. En plus d’être certifié en gestion de projet traditionnelle (PMP®), il est également Scrum Master et Product Owner dans l’environnement agile. Depuis 2015, Christian Botta est cofondateur de Visual Braindump, dont l’objectif est d’encourager une approche visuelle des projets. Il officie enfin comme conférencier, formateur et coach avec pour mission de rendre les projets plus vivants et de garantir leur succès.

Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.